Fermer
 
 

Le Cirque du Soleil, en tant qu’entreprise citoyenne, veut avant tout prendre sa place dans la société, avec tous les devoirs et responsabilités qui en découlent. Au-delà des gestes philanthropiques, il s’agit d’une démarche de responsabilité sociale qui s’inscrit au cœur des stratégies d’affaires et de gestion de l’entreprise. La citoyenneté du Cirque du Soleil est fondée sur la conviction que les arts, les affaires et les initiatives à caractère social peuvent, ensemble, contribuer à un monde meilleur.

 
Haut de page

Nouvelles d'entreprise

En tout, ce sont 22 spectacles originaux du Cirque du Soleil qui ont été présentés dans 179 villes au courant de l’année 2011. Trois nouveaux spectacles ont aussi vu le jour au cours de l’année. De plus, nos spectacles ont été présentés dans de tout nouveaux marchés, tels que l’Afrique du Sud, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, les Philippines, la République dominicaine, la Turquie et l’Ukraine.

 En savoir plus 

Les dirigeants du Cirque du Soleil ont reçu plusieurs témoignages de reconnaissance au cours de l’année 2011. Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, a été intronisé au Temple de la renommée de l’entreprise canadienne lors d’une cérémonie ayant eu lieu à Toronto. Cette distinction est remise à de grands chefs d’entreprise réputés pour l’excellence de leurs compétences en affaires et les récompense pour leurs réalisations professionnelles ainsi que pour leur contribution à la société canadienne.

 En savoir plus 

Depuis sa fondation, le Cirque du Soleil est d'abord l'incarnation d'un rêve : celui de devenir des marchands de bonheur pour les publics des quatre coins du monde. Au fil de son aventure, l'entreprise a développé une culture vivante ainsi qu'une éthique d'affaires qui lui ressemble.

 En savoir plus 

En 2011, l’équipe de la Division du Contenu créatif a entrepris une analyse sur l’avenir créatif du Cirque du Soleil. Issue de ce travail de réflexion, la Déclaration de la vision créative du Cirque du Soleil est venue s’inscrire aux côtés d’autres textes porteurs pour l’entreprise, tels que son énoncé de mission, but et valeurs ainsi que son code d’éthique.

 En savoir plus 

Projets spéciaux

Selon le Rapport Brundtland de 1987, le développement « durable » est qualifié comme tel puisqu’il répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Ainsi, le développement durable répond aux attentes de la société en s’appuyant sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique.

 En savoir plus 

Depuis l’adoption de sa politique environnementale, en 2006, le Cirque du Soleil poursuit sans relâche ses efforts pour devenir une entreprise plus responsable sur le plan environnemental. Conscient de l’enjeu majeur que sont les changements climatiques, le Cirque souhaite faire sa part. C’est d’ailleurs dans ce cadre que l’entreprise réalise annuellement depuis 2009 un inventaire de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) selon la norme ISO 14064.

 En savoir plus 

Deux spectacles du Cirque du Soleil étaient présents au Japon lors du tremblement de terre du 11 mars 2011 : ZED, spectacle fixe à Tokyo Disney, ainsi que KOOZA, spectacle de tournée en chapiteau présenté au Fuji Dome de Tokyo. Rapidement, l’entreprise a mis en place un comité de crise, afin de s’assurer que la sécurité des employés du Cirque du Soleil ne soit aucunement mise en jeu.

 En savoir plus 

Depuis 10 ans, le Cirque du Soleil offre un soutien à des artistes de la relève et à des compagnies artistiques émergentes œuvrant dans toutes disciplines, afin de leur permettre de présenter leurs œuvres au public. Le Cirque du Soleil croit qu’il est essentiel de mettre en valeur les projets de création de jeunes artistes prometteurs et de contribuer ainsi à leur rayonnement.

 En savoir plus 

En 2000, le Cirque du Soleil a mis sur pied un programme de formation destiné à développer les compétences pédagogiques des instructeurs et des intervenants en cirque social. Depuis sa mise sur pied, la formation d’instructeurs et d’intervenants en cirque social a été donnée à près de 2 000 participants provenant de plus de 25 pays à travers le monde et a touché une centaine d’organismes différents, dont nos partenaires de Cirque du Monde.

 En savoir plus 

Le gouvernement de L'Équateur, représenté par le Vice-président Lenin Moreno et le Cirque du Soleil, représenté par le vice-président Citoyenneté Gaétan Morency, ont signé le 23 mai 2011 un accord pour développer la formation en cirque social dans tout le pays. Pour Gaétan Morency, « le rire est important pour ces enfants qui ont eu peu d'occasions et de raisons de sourire.

 En savoir plus 

Initiatives Locales

Durant sa relâche annuelle, l’équipe technique de Mystère a entrepris le grand projet de remplacer le plancher de scène, déjà âgé de 17 ans. Le plancher neuf est composé d’un nouveau matériau, coulé sur place pour qu’il n’y ait pas de joints. Le sous-plancher, quant à lui, est entièrement composé de matériaux recyclés comme des semelles de chaussures et des pneus.

 En savoir plus 

Dans chacune des villes où le Cirque du Soleil présente ses spectacles de tournée, un certain nombre de billets est remis à des organismes sans but lucratif locaux, afin de permettre à leur clientèle d’assister gratuitement à nos spectacles. En 2011, plus de 20 000 billets pour nos spectacles en chapiteau et plus de 30 000 billets pour nos spectacles en aréna ont ainsi été distribués.

 En savoir plus 

En mai 2011, les jeunes participants québécois de Cirque du Monde se sont transportés à Wemotaci, communauté Atikamekw située à environ 5 heures de Montréal, pour prendre part à la fête annuelle du programme, qui célébrait ses 16 années d’existence. Les jeunes, en provenance de tous les coins du Québec, ont été chaleureusement accueillis par les habitants de Wemotaci, très fiers de recevoir cette joyeuse troupe pendant trois jours!

 En savoir plus