Hassan El Hajjami

Entrevue

Quel a été ton plus grand accomplissement artistique avant de te joindre au Cirque du Soleil?

Troisième au monde au Juste Debout 2007, champion d’Europe 2004, champion du monde au Battle of the Year 2003 (Pokemon Crew), champion de France 2003.

Parle-nous de ton parcours artistique avant de te joindre au Cirque :

Danseur, performeur, chorégraphe et directeur artistique de l’opéra de Lyon.

  • Hassan El Hajjami
  • France
  • Danse, « popping »
Quand t’es-tu joint au Cirque du Soleil?

En septembre 2005.

Comment a eu lieu ton premier contact avec le Cirque? Quel était le contexte?

Le Cirque m’a téléphoné pour m’inviter à une audition à Paris en compagnie d’une dizaine d’autres « poppers ».

Peux-tu nous raconter ton audition?

L’audition a duré une journée, mais j’étais en forme et j’ai eu beaucoup de plaisir à me battre pour obtenir le rôle du Walrus!

Comment s’est passée ton intégration à Montréal et au sein du spectacle?

J’ai dû participer à des ateliers de danse et de jeux d’acteur, et apprendre l’anglais!

Comment le fait de faire partie d’un spectacle du Cirque du Soleil te permet-il de t’exprimer dans ta discipline?

Je retire beaucoup de satisfaction de mon rôle dans LOVE. Mon numéro en solo est très chouette et je joue un des personnages les plus importants dans le spectacle.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le fait d’être membre du Cirque du Soleil?

Avoir un solo dans un des plus grands spectacles au monde est un honneur.

Comment s’est passée la transition de ton ancienne carrière à ton rôle actuel au Cirque?

Être entouré d’artistes talentueux a facilité la transition et m’a permis de m’améliorer en tant qu’artiste.

Pourquoi recommanderais-tu à un artiste de devenir un membre du Cirque?

C’est l’une des plus belles expériences de ma vie. J’ai pu apprendre une nouvelle langue et rencontrer des tas de gens… et faire partie d’une telle force créative, c’est magique!

Comment se passe la vie à Las Vegas?

Il y a plein de gens intéressants et de choses à faire à Vegas. L’inventeur du Electric Boogaloo habite ici et dans mes temps libres, je le rencontre et on danse ensemble!

As-tu d’autres commentaires à partager?

Paix et amour!