Jeanne Dioman Gbou

Entrevue

Quel a été ton plus grand accomplissement artistique avant de te joindre au Cirque du Soleil?

Mon groupe de danse a remporté le Festival international de théâtre pour le développement de l’Afrique.

Parle-nous de ton parcours artistique avant de te joindre au Cirque :

Je faisais partie du Ballet national de Côte d’Ivoire, d’une troupe de danse traditionnelle et d’une troupe de danse contemporaine africaine nommée Terzo.

  • Jeanne Dioman Gbou
  • Cote D'Ivoire
  • Danse africaine
Quand t’es-tu jointe au Cirque du Soleil?

En avril 1999, je me suis jointe au spectacle Dralion .

Comment a eu lieu ton premier contact avec le Cirque? Quel était le contexte?

Des gens du Casting du Cirque sont venus en Côte d’Ivoire en 1998 pour voir mon groupe en spectacle et filmer la représentation.

Raconte-nous ton audition, ta formation ou ton atelier.

La représentation filmée par le Cirque était en quelque sorte mon audition. Peu après, le Cirque m’a téléphoné pour me demander si je voudrais travailler pour eux.

Comment s’est passée ton intégration (à Montréal ou au sein d’un spectacle)?

Mon adaptation au rôle a été un peu difficile, parce que le type de danse qu’on me demandait était différent du style très traditionnel auquel j’étais habituée.

Comment le fait de faire partie d’un spectacle du Cirque du Soleil te permet-il de t’exprimer dans ta discipline?

Mon rôle dans Dralion me permet d’extérioriser mon énergie intérieure, grâce à de nombreux mouvements rapides et à de grandes expressions faciales.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le fait d’être membre du Cirque du Soleil?

J’aime avoir la chance de travailler et de vivre avec des gens de nombreuses cultures et disciplines différentes. C’est quelque chose que je ne pourrais pas vivre en Côte d’Ivoire.

Comment s’est passée la transition de ton ancienne carrière à ton rôle actuel au Cirque?

Ça c’est très bien passé. La seule différence avec ce que je faisais avant, c’est que maintenant, je fais la même danse tous les jours.

Pourquoi recommanderais-tu à un artiste de devenir membre du Cirque?

Le Cirque offre la chance de faire ce qu’on aime et d’apprendre en côtoyant de nombreuses personnes.

Comment se passe la vie en tournée?

J’adore ça. La vie en tournée est amusante, c’est vraiment génial! Le seul problème, c’est qu’on n’a pas toujours le temps de faire tout ce qu’on voudrait dans nos temps libres.