Paulo Lorador

Entrevue

Quel a été ton plus grand accomplissement athlétique avant de te joindre au Cirque du Soleil?

Je pratiquais le main à main avec mon frère Marco (nous sommes des artistes de cirque de troisième génération).

  • Paulo Lorador
  • Portugal
  • Main à main
Quand t’es-tu joint au Cirque du Soleil?

En avril1992.

Comment a eu lieu ton premier contact avec le Cirque? Quel était le contexte?

Mon frère et moi nous produisions au Festival international du cirque de Monte-Carlo, quand le Cirque du Soleil nous a approchés.

Raconte-nous ton audition, ta formation ou ton atelier.

Comme notre numéro était très spécialisé, nous n’avons pas eu à passer d’audition.

Comment s’est passée ton intégration (à Montréal ou au sein d’un spectacle)?

Nous sommes arrivés juste avant la première de Saltimbanco et nous n’avons eu à apporter que quelques changements à nos costumes et à la musique.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le fait d’être membre du Cirque du Soleil?

Les conditions de travail sont excellentes.

Comment s’est passée la transition de ton ancienne carrière à ton rôle actuel au Cirque?

En ce qui nous concerne, nous n’avons pas eu à vivre de transition, car nous étions déjà artistes de cirque. Nous sommes simplement passés à de meilleures conditions de travail.

Pourquoi recommanderais-tu à un artiste de devenir un membre du Cirque?

C’est une excellente compagnie pour laquelle travailler.

Comment se passe la vie à Las Vegas?

J’ai bien aimé la tournée, mais je préfère vivre à Las Vegas.