Vanessa Convery

Entrevue

Quel a été ton plus grand accomplissement artistique avant de te joindre au Cirque du Soleil?

J’ai dansé pour le Pape devant 40 000 personnes et pour des rois et des reines partout dans le monde.

Parle-nous de ton parcours artistique avant de te joindre au Cirque :

J’ai suivi une formation en ballet classique, j’ai obtenu mon diplôme du Ballet royal de Winnipeg et j’ai joint le Ballet national du Canada. J’ai aussi suivi des formations en danse moderne, en jazz et en hip-hop et j’ai enseigné ces disciplines partout dans le monde.

  • Vanessa Convery
  • Canada
  • Danse
Quand t’es-tu jointe au Cirque du Soleil?

En 2003, pour la création de ZUMANITY.

Comment a eu lieu ton premier contact avec le Cirque? Quel était le contexte?

Un ami m’a amenée à l’audition pour ZUMANITY.

Raconte-nous ton audition, ta formation ou ton atelier.

J’ai eu beaucoup de plaisir; ils m’ont assigné un partenaire et m’ont demandé d’improviser un pas de deux sensuel. Le 24 décembre 2002, le Cirque m’a téléphoné pour me dire que j’avais décroché le poste… J’étais sur un nuage!

Comment s’est passée ton intégration à Montréal et au sein du spectacle?

Comme j’ai fait partie de tout le processus de création, mon intégration s’est faite naturellement.

Comment le fait de faire partie d’un spectacle du Cirque du Soleil te permet-il de t’exprimer dans ta discipline?

ZUMANITY est un spectacle fantastique, car il est fondé sur nos propres personnages. Mon rôle est basé sur ma personnalité sensuelle et sexy, mais elle a été amplifiée au maximum.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le fait d’être membre du Cirque du Soleil?

J’adore m’exprimer sur scène par l’intermédiaire de la danse; ça me permet d’avoir une personnalité plus grande que nature. Voir le public être touché et avoir réellement profité de son expérience quand il sort du théâtre m’inspire depuis mes débuts ici.

Comment s’est passée la transition de ton ancienne carrière à ton rôle actuel au Cirque?

C’était une transition qui demandait une adaptation – ce n’est jamais facile de donner 474 représentations par année. C’est beaucoup de travail et il faut se consacrer entièrement à son art, mais la récompense en vaut le coup.

Pourquoi recommanderais-tu à un artiste de devenir un membre du Cirque?

En raison de la stabilité et du fait de savoir quand sera ta prochaine représentation, c’est très agréable. C’est une compagnie fantastique avec de très bons avantages et de belles possibilités une fois la carrière sur scène terminée. Ils nous encouragent à sortir de notre zone de confort et nous incitent à développer notre talent encore plus.

Comment se passe la vie à Las Vegas?

La vie à Las Vegas est géniale! J’adore le temps qu’il fait et tout ce que la ville a à offrir!

As-tu d’autres commentaires à partager?

Gros BISOUS!