François Girard

François Girard a commencé sa carrière dans le milieu de la vidéo d’art, puis son travail est devenu de plus en plus narratif, ce qui l’a éventuellement mené au long métrage (Trente-Deux Films Brefs sur Glenn Gould, Le Violon Rouge, Soie). Le théâtre, l’opéra et maintenant le Cirque du Soleil se sont ensuite ajoutés. « Comme le Cirque, j’aime mélanger les médiums. Mais mon travail est toujours le même, soit rassembler des artistes autour d’une idée pour la communiquer à un public. »

En tant que metteur en scène, François travaille actuellement à la création d’un spectacle fixe qui sera présenté à Tokyo à compter de l’automne 2008.

  • François Girard
  • Montréal
  • Réalisateur et metteur en scène

Quelle est votre approche auprès des acteurs dans les projets auxquels vous avez collaboré au Cirque?
Au Cirque Du Soleil ou ailleurs, j’approche toujours les acteurs de la même façon : en me demandant qui ils sont, comment ils travaillent, ce qui les stimule. J’adopte une méthode différente à chaque fois, pour chaque interprète, pour chaque chanteur, etc. C’est au metteur en scène à s’adapter, pas à l’interprète.

Quel est l’aspect le plus intéressant dans le fait de travailler avec des acteurs provenant de différents parcours et différentes nationalités? Quels en sont les défis?
J’ai l’habitude de travailler avec des artistes de partout. Ça me fascine de voir comment on peut apprendre le même métier avec autant de méthodes et d’influences différentes. En ce sens, je suis bien préparé pour une production du Cirque.

Comment décrivez-vous votre philosophie créative?
J’aime mettre en place une idée, un texte, un personnage, pour ensuite me mettre à son service. J’essaie d’être un jardinier qui plante une graine et qui l’aide à grandir avec un de l’eau et de la lumière. Je peux permettre à la graine de devenir un arbre mais je ne décide pas de ce que sera cet arbre. C’est déjà tout écrit dans la graine. Il faut creuser un peu et on fini par y voir clair. Voilà…

Quel est selon vous le rôle occupé par les acteurs et le jeu au sein du Cirque Du Soleil
Les plus beau succès du Cirque sont entre autre explicables par la rencontre de l’acrobatique et du dramatique. Qui sont les acteurs? Qui sont les acrobates? Quelle est leur contribution? Dans mon spectacle, j’essaie de brouiller la frontière le plus possible de telle sorte qu’on ne sache plus très bien qui est qui et qui a contribué à quoi. C’est une leçon que j’ai retenu des spectacles de Franco Dragone.

Que trouvez-vous de plus stimulant dans le fait de travailler en collaboration avec le Cirque Du Soleil
Le sens de la fête. Le public en attente d’une nouvelle aventure magique. Le travail au Japon, un pays que j’aime, une culture qui me stimule.