Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte près de 4 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà près de 150 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Christiane Barette

Directrice de création adjointe

Tout prédisposait Christiane Barette à une carrière dans le milieu culturel. Issue d’une famille qui valorise l’expression artistique, le métissage des idées et la culture, elle s’intéresse toute jeune à la musique classique, à la lecture et au théâtre, et fréquente les musées et les galeries d’art avec assiduité.

Après avoir complété un baccalauréat en traduction à l’Université de Montréal, elle termine une maîtrise en sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal et entame, en dilettante, des études en histoire de l’art, sans jamais mettre de côté sa fascination profonde pour la langue et la culture italiennes.

Attirée par le côté saltimbanque des arts de la rue, Christiane se joint à l’École nationale de cirque où elle occupera le poste de directrice des communications et du marketing pendant sept années. Elle déménagera ensuite ses pénates en Hollande, ratissant le pays à la recherche d’artistes pour le compte d’entreprises privées.

Rentrée à Montréal, Christiane Barette répond à l’appel de Guy Caron, directeur de création au Cirque du Soleil , qui l’invite à devenir son adjointe. Elle effectue des recherches en vue de la création du spectacle KÀ, mis en scène par Robert Lepage, et poursuit ensuite son travail d’assistante à la direction de créationI jusqu’à la première du spectacle, en février 2005.

Après son périple sur le spectacle KÀ, Christiane Barette assiste les co-metteurs en scène Guy Caron et Fernand Rainville dans la création du spectacle d’ouverture que le Cirque du Soleil a présenté à Montréal dans le cadre des XI es Championnats du monde FINA 2005. Elle entreprend ensuite, toujours avec Guy Caron, des recherches thématiques pour le développement de futurs spectacles, dont celui qui a donné naissance au projet Dubaï 2010.

Christiane Barette signe, avec CRISS ANGEL Believe, sa première collaboration à un spectacle du Cirque du Soleil à titre de directrice de création, responsabilité qu’elle partage avec Pierre Phaneuf. « Au Cirque, la création est le nerf de la guerre, dit Christiane Barette. Le directeur de création doit démystifier le processus de création, qui est fort complexe, le simplifier et le ramener à une échelle humaine. L’objectif: laisser les créateurs créer. C’est au directeur de création qu’il incombe de transformer les particularités du processus de création en moteurs de créativité. »

« Avec CRISS ANGEL Believe, nous voulons modifier la perception du public à l’égard de la magie comme forme d’expression artistique, ajoute Christiane. C’est un voyage surréaliste dans l’inconscient d’un personnage doté de pouvoirs magiques qui s’embarque dans une suite d’étranges péripéties au milieu d’un univers déjanté. »

Christiane Barette est née à Montréal, au Québec.