Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà de 100 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Patrice Besombes

Concepteur des éclairages

Patrice Besombes suit d’abord des cours de théâtre à Tours, en France, avant de découvrir les éclairages comme métier, puis la danse comme univers à mettre en lumière.

Directeur technique de la Maison de la danse de Lyon au début des années 1980, Patrice Besombes collabore avec la génération émergente de chorégraphes français de l’époque. Autodidacte, il développe sa touche auprès de chorégraphes très différents comme Catherine Diverrès, Dominique Boivin, Kitsou Dubois et Benjamin Millepied. Auprès de ce dernier, il signe notamment les éclairages des spectacles On the Other Side pour le New York City Ballet ainsi que Triade et Amoveo pour l’Opéra de Paris. Il éclaire aussi certaines œuvres de la chorégraphe américaine Carolyn Carlson dont Signes, qui est toujours au répertoire du Ballet national de Paris.

Collaborateur du Festival international de danse de Montpellier et du Festival de jazz de Vienne, Patrice Besombes choisit la Compagnie DCA, de Philippe Decouflé,  en 1993. D’abord régisseur sur Petites pièces montées et Decodex, il bascule tranquillement du côté des éclairages avec, entre autres, Denise, les cérémonies du 50e Festival international du film de Cannes, Marguerite, Shazam!, Triton, Solo, Iris, Sombreros et Octopus, toutes des créations de DCA.

Lorsqu’il crée des tableaux de lumière au théâtre, Patrice Besombes fait couramment appel aux techniques d’éclairage propres au cinéma. Inspiré notamment par l’ouvrage Des lumières et des ombres d’un des plus grands chefs opérateurs français, Henri Alekan, Patrice raffole du travail sur les visages – la façon d’aller chercher le regard, de sculpter les visages.

« La lumière est essentielle à l’image et à sa propagation, particulièrement dans les domaines du spectacle et du cinéma, explique celui qui collabore pour la première fois à une création du Cirque du Soleil. Ce qu’il y a de nouveau avec IRIS, c’est le fait que nous faisons porter la lumière par les artistes. S’éclairant eux-mêmes en quelque sorte, ils deviennent porteurs de lumière. »

Patrice Besombes est né à Saumur, en France.