Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà de 100 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Étienne Boucher

Concepteur des éclairages

Depuis sa sortie de l’École Nationale de Théâtre du Canada en 1999, Étienne Boucher est très sollicité pour ses conceptions d'éclairage tant pour le théâtre et la danse que pour les comédies musicales et l'opéra. Il a participé à près d’une centaine de productions,

« J’aime bien remplir de lumière tout l’espace entre le projecteur et l’artiste, ce qui me permet de colorer l’air ambiant et, par le fait même, de découper la scénographie et sculpter les artistes », explique celui dont les éclairages ciselés tantôt expressionnistes, tantôt poétiques, sont de véritables tableaux de lumière qui alimentent la trame narrative des œuvres auxquelles il participe. Soucieux du sens même de la couleur et de la lumière, il est considéré dans le milieu davantage comme un illuminateur qu’un éclairagiste.

Fidèle complice de metteurs en scènes tels que René Richard Cyr, Brigitte Haentjens et Martin Faucher, il collabore depuis 2004 avec la compagnie Ex Machina et le metteur en scène Robert Lepage. L’association avec ce dernier a débuté avec La Celestina (Espagne), et s’est poursuivie avec Lipsynch en tournée internationale, The Rake's Progress (présenté en coproduction à Bruxelles, Lyon, San Francisco, Londres, Madrid et Milan) et Le Rossignol et autres fables (Toronto et festival d’Aix-en-Provence en 2010).

Au fil des ans, Etienne Boucher a accumulé de nombreuses accolades, récoltant plusieurs nominations à la Soirée des Masques et réalisant un doublé, en 2007, en recevant le Masque de la conception des éclairages pour Du vent entre les dents et La Dame aux camélias.

« Dans TOTEM, j’ai voulu jouer avec les teintes des projections du marécage pour créer une troisième dimension en prolongeant ces effets jusqu’à la piste », raconte Etienne Boucher. « La lumière que j’ai créée est un reflet emprunté à la nature; si la lumière a des teintes de bleu ou de vert, la glace m’aura inspiré; et si c’est le rouge ou le jaune qui apparaissent, alors l’inspiration aura sans doute été le feu. »

Étienne Boucher est né à Montréal en 1972.