Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte près de 4 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà près de 150 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Guy Caron

Directeur de création
Metteur en scène
Dralion

Guy Caron a été le tout premier directeur artistique au Cirque du Soleil lorsque l'entreprise a vu le jour en 1984. Il a aussi fondé l'École nationale de cirque à Montréal. Après une absence de quelques années pour poursuivre d'autres intérêts, Guy Caron a réintégré le Cirque en 1998 pour assumer la mise en scène de Dralion (1999), puis la direction de la création de KÀ (2004).

Guy Caron est un des pionniers du renouveau des arts du cirque. En 1975, alors qu'il n'existe aucun cirque au Québec, Guy Caron prend la route de la Hongrie et étudie pendant trois ans à l'École de cirque de Budapest. En 1981, il fonde, avec Pierre Leclerc, l'École nationale de cirque de Montréal. Il en a été le directeur général pendant 10 ans.

Il siège régulièrement sur les jurys de plusieurs festivals de cirque à travers le monde. De 1987 à 1989, il a été directeur général du Centre national des arts du cirque de Châlons en Champagne, en France. Depuis 1992, il agit comme consultant et metteur en scène auprès de cirques réputés de Suisse, de France et des États-Unis. En 1996, il met en scène trois numéros qui remportent le Clown d'Or du Festival de Monte Carlo. Ces numéros étaient alors exécutés par des membres de la famille suisse Knie.

Guy Caron est arrivé aux arts du cirque par une rencontre « coup de cœur » avec les clowns Rodrigue Tremblay et Sonia Côté, alias Chatouille et Chocolat, dans les années 1970. C'est avec eux qu'il ira en Hongrie et, à son retour à Montréal, sera de la mouvance des amuseurs publics précurseurs du Cirque du Soleil. Il doit par ailleurs sa vocation d'acteur à son grand mentor, l'homme de théâtre Paul Buissonneau. « Il m'a tout donné : tous mes outils comme comédien, mon premier travail professionnel et même, très souvent, son théâtre, le Quat'Sous », dit-il.

Les arts du cirque sont loin d'être le seul domaine où Guy Caron a fait sa marque. Ainsi, il a été, à quatre reprises, membre de l'équipe de concepteurs de spectacles de la chanteuse québécoise Diane Dufresne. Il a également travaillé au scénario, à la direction artistique ou à la mise en scène de plusieurs formes de spectacles de variétés, notamment le cabaret, la comédie musicale, la chanson et la magie.

Guy Caron a par ailleurs suivi des cours universitaires en administration des arts de la scène. Cette formation lui a servi, entre autres, à présider pendant quatre ans le conseil d'administration de l'École nationale de cirque de Montréal et à siéger, pendant trois ans, au conseil du Festival mondial du cirque de demain, de Paris.