Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà de 100 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

René Charbonneau

Concepteur des marionnettes

René Charbonneau est féru de théâtre depuis son plus jeune âge. Avant d'entamer sa carrière dans les arts de la scène, il a complété des études en technique administrative, enseigné le français comme langue seconde et a obtenu un baccalauréat en arts plastiques à l'Université d'Ottawa.

C'est en 1979 que René Charbonneau se rend à Upton, au Québec, pour y co-fonder, avec Richard Blackburn, le Théâtre de la Dame de cœur (TDC), un centre de recherche, de création, de production, de diffusion et de formation spécialisé en scénographie surdimensionnée et en marionnettes géantes. Il y agira à tour de rôle comme directeur de production, scénographe, coscénariste et concepteur, prenant part à la création d'une trentaine de spectacles et de projets artistiques. Depuis 1983, il assume également la fonction de directeur des ateliers de recherche, de conception et de production du TDC.

Les talents de scénariste et de concepteur de marionnettes de René Charbonneau ont rayonné à l'étranger, notamment à Singapour, lors des cérémonies d'ouverture du centre des arts de la scène Esplanade—Theaters on the Bay en 2002, et au Japon, dans le cadre de l'Exposition universelle de 2005. En 2004 et 2005, la société Walt Disney le convoque à Paris et à Los Angeles comme consultant.

René Charbonneau a aussi participé à des créations en marge du TDC, notamment au défilé du 350e anniversaire de Montréal en 1992, dont il a signé la direction de production.

Pour René Charbonneau, une marionnette est bien plus que la somme de ses parties. « Par sa conception et sa structure, la marionnette transcende la matière dont elle est constituée, explique-t-il. Pour que la magie opère, le marionnettiste doit pouvoir s'approprier l'objet et s'y abandonner sans entraves. À chaque fois, je suis foudroyé par l'aptitude des marionnettistes à insuffler une énergie insoupçonnée à l'objet qu'ils manipulent et à accomplir cette métamorphose. »

Wintuk marque la première collaboration de René Charbonneau à un spectacle du Cirque du Soleil. Il a dirigé la conception et la réalisation de la structure et la mécanique des marionnettes. « Je suis particulièrement fier des géants de glace, avoue-t-il, notamment de la force dramatique et de la présence scénique de ces créatures d'aluminium et de tissu, pourtant si légères. Quant aux six chiens marionnettes, dont le naturel repose sur le mariage entre la fluidité de la structure et la souplesse du pelage, ils représentent un exemple parfait de la collaboration étroite entre les artisans du TDC et ceux du Cirque du Soleil. »