Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà de 100 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Guy Desrochers

Concepteur sonore

Au Cirque du Soleil, Guy Desrochers a signé la conception sonore des spectacles Nouvelle Expérience (1992), Fascination (1992) et Dralion (1999). Cet artiste passionné a également conçu l'environnement sonore d'Alegría, présenté en tournée aux États-Unis, en Europe et en Asie.

Au cours de sa carrière, il a réalisé la sonorisation de plus de 300 heures de spectacles, de festivals et de galas. Il a exercé son métier auprès d'artistes issus de plusieurs courants musicaux. Ainsi, à Montréal, il a fait partie de l'équipe des concepteurs des opéras Nelligan, Aïda, Carmen et Les Ailes du Feu, une œuvre du compositeur Philippe Leduc. Il a par ailleurs évolué aux côtés de plusieurs grands compositeurs et interprètes du secteur des variétés. Parmi eux, on retrouve Bryan Adams, Céline Dion, Chris de Burgh et André-Philippe Gagnon.

L'excellence de son travail lui a valu de nombreuses nominations pour des récompenses décernées au Québec aux artisans des domaines du spectacle et de la télévision. En 1994, Guy Desrochers recevait le Félix de la catégorie Sonorisateur de l'année, un prix remis par l'Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ).

En 2001, il réalisait la conception sonore du spectacle Cheval, une production de la compagnie Cheval-Théâtre, fondée par Gilles Ste-Croix.

En 2002, le Cirque du Soleil apprenait avec tristesse son décès. Grâce au spectacle Dralion cependant, l'œuvre de Guy Desrochers est toujours vivante.