Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte près de 4 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà près de 150 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Carl Fillion

Scénographe et concepteur des accessoires

Carl Fillion est diplômé en scénographie du Conservatoire d’art dramatique de Québec où il a enseigné le dessin technique de 1992 à 2002. Sa formation comprend aussi des études en dessin d’architecture et de structure.

Carl Fillion a travaillé avec des compagnies et des metteurs en scène réputés aux quatre coins du monde. Il a réalisé des concepts scéniques au théâtre, dans le monde du multimédia et à l’opéra, dont la pièce La Célestine de Fernando de Rojas, présentée au Royal Dramaten Theatre de Stockholm en 1998, l’opéra La Damnation de Faust de Berlioz pour le Saito Kinan Festival (Japon) en 1999, The Burial at Thebes, pour le Abbey Theatre de Dublin en 2004 et l’opéra Simon Boccanegra au Gran Teatre del Liceu de Barcelone en 2008.

Avec TOTEM, Carl Fillion signe sa première scénographie pour un spectacle du Cirque du Soleil. Avec cette production, il a voulu créer des formes organiques, toutes en courbes et en formes irrégulières, afin de refléter le monde naturel et de répondre aux besoins artistiques complexes des performances.

Carl Filion est un fidèle collaborateur du metteur en scène Robert Lepage depuis 1994, année où il a conçu les dispositifs scéniques de la pièce innovatrice Les Sept branches de la rivière Ota. Il a ensuite signé la scénographie d’une douzaine de créations de Robert Lepage pour le théâtre et l’opéra.

« TOTEM porte sur le thème de l’évolution. Dans cette optique, les dispositifs scéniques ont aussi fait partie d’un processus évolutif, explique Carl Fillion. Je n’applique d’ailleurs pas de formule unique à ma démarche artistique : cela dépend du type de création – théâtre, opéra et maintenant cirque – et du metteur en scène aussi bien sûr. Mais dans tous les cas, j’aime jouer avec l’espace, le transformer sans cesse et le mettre en mouvement. »

Carl Fillion est né à Baie-Comeau en 1966.