Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà de 100 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

David Finn

Concepteur des éclairages

David Finn a débuté sa carrière à l’âge de 16 ans en travaillant aux côtés du marionnettiste Burr Tillstrom et de ses personnages bien-aimés, Kukla et Ollie. C’est en signant les éclairages du très acclamé ballet Casse-Noisette, mis en scène par Sir Peter Wright pour le compte du Birmingham Royal Ballet en 1990, qu’il se fait connaître en tant que concepteur des éclairages. On verra ses tableaux de lumière dans le spectacle Twyla Tharp & Dancers et, de 1993 à 2000, il agira à titre de concepteur des éclairages en résidence pour la compagnie White Oak Dance Project de Mikhail Baryshnikov. David a prêté ses talents à des compagnies telles que le ballet de l’Opéra de Paris, le Royal Ballet, le Ballet national du Canada et le ballet de l’Opéra de Lyon, travaillant avec des chorégraphes comme Merce Cunningham, Paul Taylor, José Limón, Karole Armitage, Dana Reitz, Peter Wright, James Kudelka, Helgi Tomasson et Sasha Waltz. En 1997,  David Finn s’immisce pour la première fois dans le monde de l’opéra en signant les éclairages d’Othello (Bruxelles). Il récidivera ensuite dans des productions du Metropolitan Opera, du Santa Fe Opera, du Festival de Salzbourg, de l’Opéra de Paris, du Royal Opera, du Het Musiektheater (Amsterdam), du New York City Opera, du San Francisco Opera ainsi que de la Canadian Opera Company, où il participera au cycle de L’Anneau du Niebelung, en 2006. Au cinéma, David Finn signera les éclairages du film L’âge de l’innocence de Martin Scorsese. En 1999, il a réalisé le documentaire The Green Monster dans le cadre de l’émission POV diffusée sur PBS. En architecture, il a collaboré avec les architectes de renom Herzog et de Meuron à un projet de maison de verre dans la Napa Valley, en Californie, puis il a illuminé l’Exposition mondiale de 1988, à Brisbane, en Australie. Parmi les accolades qu’il a reçues récemment, on compte le prix Yomiuri 2011 des Meilleurs éclairages (Le fusil de chasse, Tokyo) et le prix Knight of Illumination 2012 (Royal Ballet, Royaume-Uni). ZED marquait la première collaboration de David Finn à un spectacle du Cirque du Soleil, Michael Jackson ONE est la deuxième.