Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà de 100 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Alan Hranitelj

Concepteur des costumes

Alan Hranitelf a fait des études à l’école des arts visuels de Zagreb, sa ville natale, en Croatie. Il vit en Slovénie depuis 1985, année où il s’est rendu à Ljubjana pour concevoir les maquillages de la pièce Le Baptême selon Triglav.

Bien qu’Alan ait dessiné des collections haute couture à Milan durant les années 1990, il est vite revenu au milieu du théâtre en Slovénie où ses concepts de maquillages et de costumes ont été vus tant sur la scène  qu’au grand écran. Celui qui se voit comme un simple concepteur de costumes considère ses créations – qui sont des sculptures et des œuvres d’art à part entière – comme étant l’exacte antithèse de la mode.

De 1987 à 2010, Alan Hranitelj a signé les costumes d’environ 200 projets dont des expositions individuelles et collectives présentées au Musée d’art moderne de Ljubjana (1991), à la Galerie municipale de Ljubjana (1991 à 1995) ainsi que dans le cadre de l’événement Capitale culturelle de la culture 1996, à Copenhague. En 2000, ses créations ont été mises en vedette lors d’un événement au Dôme du millénaire de Londres combinant le théâtre du mouvement et la mode. Sa griffe est aussi associée à de nombreuses productions de théâtre classique et moderne ainsi qu’à des opéras créés par des metteurs en scène slovènes reconnus tels que Vito Taufer, Mateja Koležnik, Diego de Brea, Matjaž Berger et Meta Hočevar.

Dans sa démarche, Alan Hranitelj privilégie une interaction étroite avec les acteurs, les chanteurs et les artistes. Loin de leur imposer un costume, il apprend d’abord à mieux les connaître; il explore leurs goûts et leurs préférences en matière de confort et sonde leur personnalité. Les fruits de cette analyse minutieuse se retrouvent dans le costume final.

L’un des grands défis auxquels Alan a été confronté avec Zarkana – sa première collaboration avec le Cirque du Soleil – consistait à intégrer la palette de couleurs de certains costumes dominée par le blanc aux tons plus sombres du spectacle. « C’est assurément un paradoxe, explique-t-il, mais la recherche d’une solution qui réconcilie les deux réalités en apparence contradictoires a été stimulante et enrichissante. »

« Ce sont les détails qui donnent vie au costume et lui donnent de la profondeur, poursuit Alan. La richesse des détails peut s’avérer très importante aux yeux de l’artiste; elle peut même rehausser sa performance. Un détail qui peut sembler si anodin au premier coup d’œil peut mener l’artiste à poser toute une série de petits gestes qui l’aident à mieux définir son personnage, même si le public ne s’en rend jamais compte. »

Alan Hranitelj est né à Zagreb, en Croatie. Il vit et travaille à Ljubjana, en Slovénie.