Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte près de 4 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà près de 150 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Philippe Leduc

Compositeur et directeur musical

Compositeur, orchestrateur et chef d'orchestre, Philippe Leduc se décrit comme un travailleur acharné. Ses agencements sonores – notamment ses thèmes et indicatifs musicaux – font partie du quotidien des téléspectateurs québécois depuis le début des années 80.

Diplômé de la Faculté de musique de l'Université de Montréal, le prolifique compositeur signe les musiques de l'information à Radio-Canada et à RDI ainsi que les thèmes publicitaires pour de grandes entreprises canadiennes et américaines. Il a aussi proposé ses compositions pour deux émissions de la télésérie Solstrom, du Cirque du Soleil.

Corteo marque ainsi sa deuxième collaboration avec le Cirque du Soleil. Selon Philippe Leduc, il y a un lien étroit entre la musique et les prouesses physiques des artistes. « Les artistes de cirque risquent leur vie à tous les jours. C'est dans cette émotion, vive et viscérale, que j'ai puisé mon inspiration. » La dimension physique du spectacle, qui fait naître un climat de tension soutenu, s'intègre à une dimension éthérée, poétique. « À plusieurs moments, la musique de Corteo est hautement lyrique. Nous avons tenté d'élargir la palette musicale du Cirque du Soleil. »

Cet heureux mariage du physique et du poétique contribue à la création d'ambiances alanguies qui interpellent le spectateur. « Corteo est un spectacle haut en contrastes sur le plan musical, dit Philippe Leduc. On passe d'une guitare solo à des masses orchestrales imposantes, les numéros s'imbriquant les uns dans les autres de façon limpide et harmonieuse, mais l'inattendu guette le spectateur à tout moment. Le spectacle, dont l'esthétique est recherchée, réserve des moments très cocasses et riches en surprises. »

En collaboration avec Maria Bonzanigo, la co-compositrice de Corteo, Philippe Leduc a puisé dans l'univers musical des années 1930 et exploré des sonorités médiévales. « C'est une fusion d'anciens instruments et de musique actuelle, affirme-t-il. »

Durant le spectacle, les musiciens se livreront à une improvisation déchaînée, une première au Cirque du Soleil. « Il y aura plusieurs duels entre un violoniste et un accordéoniste, entrecoupés de scènes chantées. Ces séquences seront différentes à chaque représentation. »

Philippe Leduc est né à Montréal.