Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte près de 4 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà près de 150 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 

Le siège social international

Le siège social international (SSI) du Cirque du Soleil, situé à Montréal, se veut l’unique laboratoire de création où convergent des créateurs de partout et de tous les horizons pour collaborer à des projets créatifs. En assumant ce rôle de catalyseur et de rassembleur, le Cirque du Soleil est en mesure de se renouveler continuellement.

Généralités

Le SSI est situé dans le quartier Saint-Michel de la ville de Montréal (parmi les cinq quartiers les plus défavorisés au Canada), sur le site de l’ancienne carrière Miron et du Centre de tri et d’élimination des déchets de Montréal. La construction du SSI s’inscrivait dans le cadre d’un programme majeur de développement urbain, celui du Complexe environnemental de Saint-Michel, à l’intérieur duquel le Cirque du Soleil incarne le pôle culturel.

LES DIFFÉRENTS ESPACES DU SSI  - LE STUDIO DE CRÉATION  

Depuis 1997, tous les spectacles du Cirque du Soleil sont créés au siège social international qu’on appelle aussi le Studio de création. Le Studio constitue un haut lieu voué à la création, à l’innovation et à la formation. Les espaces de cet édifice offrent une grande souplesse aux équipes de création et de production des différents projets du Cirque.  

La formation des artistes

Lorsqu’un artiste est engagé par le Cirque du Soleil, il doit venir au Studio du siège social international à Montréal pour une formation préparatoire de quelques semaines ou de quelques mois, avant de joindre un spectacle.

Les artistes proviennent de milieux divers dont ceux de la gymnastique artistique, du tumbling, du trampoline, de l’acrosport, de la natation, du plongeon, de la danse, du chant, de la musique et bien sûr, des arts du cirque. Près d’une cinquantaine de nationalités sont représentées au sein des quelque 1 000 artistes. En 2013, près de 350 artistes bénéficieront d'une formation sur mesure à Montréal.

Près de 100 formateurs provenant des quatre coins de la planète voient à la formation des artistes. Ces formateurs sont issus de milieux variés tels la danse, le jeu, le chant et l’acrobatie.

Des physiothérapeutes et des spécialistes en conditionnement physique travaillent sur place au Studio, veillent à la bonne santé des artistes, et les aident à maximiser leur potentiel physique afin qu’ils puissent évoluer dans les meilleures conditions possibles.

Les salles d’entraînement

En plus d’une salle de conditionnement physique, des salles d’entraînement acrobatique et artistique sont aménagées au Studio pour les divers besoins de la formation des artistes :

Trois salles d’entraînement acrobatique

  • Studio A/B : une salle de 1 425 m2, d’une hauteur de 23 m. Cette salle est munie d’un trampoline technique à 18 mètres du sol qui permet l’accrochage de matériel acrobatique et technique en toute sécurité. Ce trampoline est composé de 38 km de câble métallique tressé;
  • Studio C : une salle de 720 m2, d’une hauteur de 23 m aussi, complémentaire à la salle précédente;
  • Studio E : une salle de 785 m2 dans laquelle on retrouve une fosse remplie de 25 000 cubes de styromousse (au lieu du traditionnel filet), un trampoline et un tapis fast track.

Deux salles d’entraînement artistique :

  • Studio D : un studio de danse de 361 m2 qui se subdivise en quatre petites salles polyvalentes;
  • Studio théâtre : une salle de 315 m2 aux usages multiples permettant de créer des atmosphères particulières grâce à un système d’éclairage flexible. On y tient notamment les ateliers de jeu.

LES DIFFÉRENTS ESPACES DU SSI – LES ATELIERS

Tous les costumes et leurs accessoires pour l’un ou l’autre des spectacles du Cirque du Soleil sont créés à Montréal, dans les ateliers de fabrication du SSI. Des spécialistes en tout genre (maîtres chausseurs, chapeliers, spécialistes du textile, couturières, dentellières, menuisiers, etc.) travaillent minutieusement à la fabrication de tous les éléments nécessaires aux spectacles.

Inaugurée au début de l’année 2001, la portion du SSI appelée Les Ateliers abrite, en plus des espaces à bureaux, les ateliers de fabrication : un grand atelier de costumes comprenant des ateliers de chaussures, de chapeaux et de design textile, une salle de confection, des salles d’essayage ainsi qu’un atelier d’accessoires.

Près de 400 artisans travaillent dans les ateliers à réaliser quelques 20 000 éléments (chapeaux, chaussures, robes, maillots, etc.) pour les spectacles du Cirque du Soleil. Pour la seule confection des costumes, plus de 150 kilomètres de tissus sont nécessaires annuellement et 80 % de ces tissus sont traités et teints sur place par l’équipe du design textile.

LES DIFFÉRENTS ESPACES DU SSI – LE MÂT

Pour combler ses besoins en espace administratif, le Cirque du Soleil a dû ajouter, en 2007, une troisième aile à son complexe du siège social international. Le Mât comprend huit étages qui abritent des espaces à bureaux et de détente au design original, propices à l’inspiration. L’édifice est également muni d’un collecteur d’eau de pluie qui amasse suffisamment d’eau pour rendre autonome une partie du complexe.

L’AMÉNAGEMENT PAYSAGER

L’aménagement paysager du SSI a été conçu de façon originale. En mouvance constante avec les saisons, l’apparence du potager et des divers jardins se transforment et évoluent, à l’image même de l’entreprise. En plus d’avoir planté des arbustes, des pommiers et des rosiers, les jardiniers ont aménagé un jardin potager, à l’avant de l’édifice, comprenant notamment des légumes et des herbes. Les récoltes du potager servent bien sûr à la préparation des repas à la cafétéria; les surplus sont remis aux employés.

CENTRE D’HÉBERGEMENT POUR LES ARTISTES

Depuis l’été 2003, le complexe du SSI du Cirque du Soleil compte un centre d’hébergement pour loger les artistes qui sont de passage à Montréal durant leur formation acrobatique et artistique. Cet édifice a été conçu dans le cadre du développement du projet TOHU (ou la cité des arts du cirque) dont le Cirque du Soleil est un partenaire.

TOHU, LA CITÉ DES ARTS DU CIRQUE

TOHU, la cité des arts du cirque, est un organisme à but non lucratif ayant vu le jour en novembre 1999 à l’initiative d’En Piste (le rassemblement des professionnels, des entreprises et des institutions du secteur des arts du cirque au Québec), de l’École nationale de cirque de Montréal et du Cirque du Soleil.

La mission principale de TOHU vise à faire de Montréal une des capitales internationales des arts du cirque. Sa mission s'est progressivement élargie pour comprendre aussi un volet environnemental et communautaire : participer activement à la réhabilitation du 2e plus grand site d'enfouissement de déchets situé en milieu urbain en Amérique du Nord, et contribuer au développement du quartier Saint-Michel à Montréal, l'un des plus sensibles au Canada.

Plus de dix ans après la création de l’organisme, une véritable « cité des arts du cirque » a pris forme sur le pourtour du Complexe environnemental de Saint-Michel. TOHU deviendra un des plus grands carrefours de formation, de création, de production et de diffusion des arts du cirque au monde. TOHU s’imposera tant par son infrastructure que par son rayonnement sur la scène internationale.

À propos du siège social international du Cirque du Soleil :

Architectes : Dan S. Hanganu (Le Studio), Éric Gauthier (Les Ateliers et Le Mât)

Inauguration : Février 1997 (Le Studio), janvier 2001 (Les Ateliers), mai 2007 (Le Mât)

Superficie totale de l’édifice : 36 600 mètres carrés

Superficie du terrain : 75 000 mètres carrés

Adresse : Le 8400, choisi pour rappeler l’année de création du Cirque du Soleil en 1984