Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

«O»

Dans «O», le Cirque du Soleil tisse une tapisserie aquatique intemporelle d'art, de surréalisme et de romance théâtrale. Inspiré du concept de l'infini et de l'élégance épurée de l'eau, «O» rend hommage à la magie du théâtre – du plus simple amuseur public aux opéras les plus extravagants – où tout est possible et où se déroule sous nos yeux le drame de la vie. Acrobates de calibre international, nageurs synchronisés, plongeurs et personnages enchanteurs exécutent leurs prouesses dans l'eau, sur l'eau et au-dessus de l'eau, offrant une expérience hors du commun. Le spectacle est présenté uniquement au Bellagio, à Las Vegas.

Télécharger

Spectacle résident au Bellagio, Las Vegas, NV

En savoir plus
 

«O» - Numéros

  • Cerceaux aériens

    Ce numéro marie d'exigeantes routines gymnastiques à un ballet aérien époustouflant. Le décor et la scène semblent bouger tout autant que les quatre acrobates. Ici, l'eau sert à la fois de toile de fond et de partenaire de danse. Ciel et mer donnent un nouveau souffle à ce traditionnel numéro de cirque.

  • Barge

    Conjuguant force et audace, une équipe d'acrobates de talent s'offre en spectacle sur un radeau flottant dans le numéro de la barque. Le noyau du groupe est formé de huit championnes du monde en acrosport. À leurs routines gymnastiques inusitées viennent s'intégrer la banquine, discipline traditionnelle du cirque, et les gracieuses prouesses de l'adagio. La présence de l'eau rehausse ce numéro survolté, qui comprend aussi des nageuses synchronisées et des plongeurs olympiques.

  • Bateau

    Un vaisseau navigue sur les eaux mouvementées de la vie, à la poursuite de rêves. Flottant sur l'onde, sa charpente d'acier sert de tremplin à une démonstration tout à fait unique de force et de synchronisme acrobatiques. Le numéro du bateau marque une première : le mariage du cadre aérien, appareil de cirque traditionnel, et des barres parallèles utilisées en gymnastique. Cette prestation énergique met en scène le délicat équilibre de l'eau et de l'air. Le groupe de onze acrobates, dont quatre femmes, comprend des voltigeurs et des porteurs.

  • Cadre

    Pour garder l'équilibre dans un univers tourmenté, les zèbres se déplacent constamment, s'accrochant jusqu'à la toute fin. Tour à tour gymnase, jungle et terrain de jeu, l'immense cadre aérien conçu par les spécialistes du Cirque du Soleil permet l'exécution de prouesses gymnastiques et chorégraphiques en suspension. Ce numéro, qui regroupe les mêmes acrobates que celui du Bateau, se déroule à même le vide, entre ciel et mer.

  • Clowns

    Par des gestes simples et poétiques, ils expriment les complexités de la vie. Deux âmes sans prétention en quête de réponses, Leonid et Valery apportent la lumière qui fait contrepoids au côté sombre de l’humanité. Venus de Russie, ces deux artistes se produisent en duo depuis le début des années 1980 et ont fait partie de la distribution du spectacle Alegrίa du Cirque du Soleil.

  • Contorsion

    Originaires de Mongolie, ces quatre jeunes filles se produisent sous les feux de la rampe depuis l'âge de 8 ans. La souplesse et la fluidité de leurs mouvements évoquent la perfection formelle des ballerines. Le plan d'eau qui les entoure et leur arrivée par le ciel et ajoutent une nouvelle dimension à leur numéro, un classique de l'univers du cirque

  • Duo Trapèze

    Deux saltimbanques virevoltent loin au-dessus du sol, se partageant un unique trapèze conçu pour se marier à l'eau et au décor du Bellagio. Le formidable effet miroir ainsi produit reflète le lien exceptionnel qui unit les trapézistes jumelles. Leurs manœuvres et leurs transports pied à pied figurent toute la beauté de l'harmonie et de la confiance la plus totale.

  • Feu

    L'ardeur du feu et la pureté de l'eau s'unissent dans ce numéro spectaculaire qui embrase et inonde le théâtre de «O». Le folklore ancien et les arts martiaux viennent s'ajouter au mélange, qui évoque des rituels des quatre coins du monde, dont Hawaii, Samoa, la Nouvelle-Zélande et l'Australie. Ce numéro a été conçu et transformé par des artistes issus de différents milieux, allant de compagnies prestigieuses au théâtre de rue. Il comprend notamment les prouesses pyrotechniques de Ray Wold.

  • Plongeon de haut vol

    Quatre plongeurs de haut-vol de calibre international s'élancent dans le vide à 20 mètres de la surface pour retomber dans une petite section ouverte du bassin. L'équipe regroupe des plongeurs de falaise et de démonstration.

  • Balançoire russe

    Plaisir, jalousie, passion et tentation sont au rendez-vous pendant la lune de miel. Inspiré de la profusion des chapelles de mariage à Las Vegas, le carillon retentit au sommet de la plus grande balançoire. Il incite ceux qui l'entendent à se joindre à la grande fête de la vie, de l'amour et de la mort. La distribution compte des plongeurs experts qui se partagent trois ensembles de balançoires russes. Comme le mouvement de balancier crée une nouvelle trajectoire à chaque envol, même les plongeurs chevronnés font face à un défi de tous les instants. Le mouvement depuis la surface au point culminant, 10 mètres plus haut, produit un effet momentané d'apesanteur, immédiatement suivi d'une fulgurante accélération jusqu'à l'eau.

  • Solo Trapèze

    Dans ce numéro à la fois dynamique et dramatique, l'acrobate ne fait qu'un avec son trapèze en présentant une routine exigeante sur le plan gymnastique. Le numéro se termine avec une sortie spectaculaire qui établit un lien entre les éléments de l'air et de l'eau.

  • Nage synchronisée

    Aussi vrai que l'eau est essentielle à la vie, la gracieuse présence des nageuses tout au long des actes et des tableaux est vitale à «O». Cœur même du spectacle, les nageuses font le pont entre les différents éléments : feu, terre, air et eau. L'équipe de nage synchronisée regroupe 17 athlètes de calibre international, dans une chorégraphie signée Debra Brown et Sylvie Fréchette, médaillée d'or olympique.

  • Trapèze Washington

    Contrairement au trapèze traditionnel, suspendu par des cordes, le Trapèze Washington est accroché à un cadre de métal fixe et oscille dans un long mouvement de balancier. Celui-ci est unique : attaché à un carrousel qui tournoie alors même qu'il descend du gril à plus d'un mètre par seconde, il représente un nouveau sommet de difficulté. Ce numéro consomme l'union des disciplines traditionnelles de la corde lâche et du fil de fer avec les merveilles technologiques du théâtre Bellagio.