La danse des mille bras et des bâtons

Un groupe de danseuses aux atours noirs et argentés exécute une chorégraphie inspirée d’une danse rituelle indonésienne évoquant l’image saisissante d’une femme aux mille bras. La Déesse du Paon, qui dégage maintenant une aura plus sinistre, réapparaît pour prendre Miranda en otage tandis qu’une cage de bâtons – une image inspirée du cirque traditionnel vietnamien – s’érige soudain pour former un portail vers un monde des ténèbres que Roméo doit franchir.