Manipulation

Prospéra invite Roméo et Miranda à observer la Déesse de l’Équilibre, appliquée à créer un véritable monde en suspension – un gigantesque mobile minutieusement construit à l’aide de treize nervures de feuilles de palmier. Une ode à l’équilibre, ses gestes sont lents, posés, presque méditatifs. Toute l’attention de l’artiste est portée sur l’époustouflante structure flottante. À la fin, lorsqu’elle retire la plus petite pièce du mobile, l’ensemble se désintègre d’un coup, marquant le début des épreuves que devra traverser le jeune couple.