Le complexe engrenage de la vie

L'environnement scénique d'Amaluna comporte peu de pièces mobiles – un choix délibéré visant à conférer une certaine élégance aux numéros et à porter l'attention du spectateur sur la performance humaine. Le scénographe a eu recours à très peu d'effets spéciaux visuels, tandis que les éléments mécaniques automatisés se font discrets, voire presque imperceptibles, même s'ils ne sont pas dissimulés.

Des sections de la scène tournent de manière à ce que chacun des spectateurs puisse voir les numéros sous tous les angles. Une structure circulaire nommée le carrousel permet également la rotation d'éléments très haut au dessus de la scène.