Grands volants

Telles des pendules, quatre balançoires, situées à deux hauteurs différentes, portent un groupe d’acrobates aériens parfaitement synchronisés à 16,15 m (53 pieds) au-dessus de la scène. Ce gréement innovateur à deux niveaux permet aux trapézistes de donner un spectacle saisissant de rythme et d’athlétisme. Le synchronisme est de prime importance car, pendant que les quatre balançoires oscillent en tandem, les trapézistes passent de l’une à l’autre, évitant la collision de peu.