Quand l’art imite la vie

Comme dans la nature, le monde de OVO ne comporte virtuellement aucune ligne droite. Fidèles au caractère organique des décors, le Mur et la scène sont formés de lignes courbes. L’exception à la règle : la toile d’araignée. Composé de rayons rectilignes, cet objet constitue un paradoxe dans lequel l’art imite la vie... avec l’aide de la géométrie. La toile d’araignée de OVO est faite de sangles synthétiques très résistantes.