Fermer
 
 

Salle de presse

 

Communiqués

 
 

La sécurité au Cirque du Soleil
Une priorité absolue depuis 1984

13 janvier 2011
Chapiteau

Depuis 1984, le Cirque du Soleil considère la sécurité entourant ses artistes sur l’ensemble de ses sites de spectacles et d’entraînement comme une priorité absolue. Profondément ancré dans sa culture d’entreprise, le souci de la sécurité et de la santé des artistes s’est imposé comme une condition sine qua non à toute intention artistique et à toute décision d’affaires.

Le Cirque du Soleil a établi des façons de faire de manière à ce que le travail de ses artistes s’effectue, jour après jour, dans des environnements hautement contrôlés afin de gérer adéquatement les facteurs de risque de performance. Ne laissant rien au hasard, l’entreprise veille constamment à ce que les équipements et les environnements de travail répondent aux normes de sécurité les plus rigoureuses.

Des programmes sur mesure pour un apprentissage sécuritaire
À partir du moment où un artiste professionnel est embauché au Cirque du Soleil jusqu’à son intégration dans un spectacle, il est pris en charge et reçoit une formation complète avec des entraîneurs expérimentés. Ce n’est que dans le cadre d’une formation adaptée et de conditions d’entraînement et de performance optimales qu’un artiste est apte à exécuter son numéro en toute sécurité.

La majorité des artistes recrutés par le Cirque du Soleil reçoivent une formation sur mesure de plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant d’être intégrés à un spectacle. Qu’il s’agisse d’un ancien athlète de haut niveau ou d’un spécialiste déjà versé dans les arts du cirque, l’artiste sera formé sur deux plans : le volet acrobatique le prépare d’abord à maîtriser parfaitement les mouvements techniques nécessaires à l’exécution de son numéro, tandis que le volet artistique l’aide à développer sa capacité à exprimer des émotions en vue d’incarner un personnage.

La formation des artistes comprend nécessairement un important volet sur la sécurité. Une attention particulière est portée, entre autres, à l’enseignement de manœuvres liées au maniement des équipements et des longes de sécurité et à la position sécuritaire du corps dans les appareils acrobatiques. On s’assure que le processus d’apprentissage de l’artiste se déroule de façon sécuritaire. Près de 100 formateurs provenant des quatre coins du monde voient ainsi à la formation des artistes. Ces spécialistes sont issus de milieux aussi variés que le sport, l’acrobatie, la danse, la musique et le théâtre. Selon sa spécialité, chacun encadre l'artiste et l'accompagne pas à pas dans son cheminement. En 2010, près de 600 artistes bénéficieront d'une formation sur mesure à Montréal afin qu’ils soient préparés adéquatement à prendre part en toute sécurité à l’un ou l’autre des spectacles.

Un accompagnement par des spécialistes d’élite comme moyen de prévention
Aux entraîneurs et formateurs s’ajoute une équipe interdisciplinaire de spécialistes hautement qualifiés qui est mise à la disposition de chaque artiste pour optimiser son état physique et psychologique. La présence de ces spécialistes favorise un environnement contrôlé et sécuritaire pour les artistes.

Deux ou trois physiothérapeutes ou thérapeutes du sport sont présents sur chaque site de spectacle et près d’une dizaine sont en poste en permanence au siège social international à Montréal. Au besoin, ces experts offrent aux artistes des soins sur une base quotidienne, et travaillent avec les entraîneurs et les spécialistes en conditionnement physique dans la mise en place de programmes d’entraînement spécifique pour travailler la posture et la flexibilité, ou encore pour corriger des lacunes. Des professionnels en psychologie de la performance assurent un soutien psychologique aux artistes et les supporte dans le développement et l’intégration d’habiletés tant psychologiques que professionnelles comme la concentration, la relaxation, etc. En plus d’aider les artistes à gérer certaines difficultés telles que la fatigue, le stress et l’éloignement familial, ils aident également ceux provenant du milieu sportif – plus de 50 % des 1 200 artistes – à s’adapter à la réalité du milieu artistique et du monde du spectacle. Une nutritionniste est également à la disposition des artistes pour proposer, à ceux qui le désirent, des conseils sur leur nutrition et leur équilibre alimentaire.

À tous ces spécialistes s’ajoute une vaste équipe de gréeurs et de techniciens d’expérience dont le travail est directement lié à la sécurité des artistes : ces personnes voient à l’installation des équipements, à l’opération des différents systèmes techniques dont ceux d’automation et d’éclairage, à la vérification des équipements, à l’entretien des longes et des harnais de sécurité, etc.

Le Cirque du Soleil dispose également d’un réseau médical avec lequel il est en lien en tout temps partout dans le monde.

Des protocoles de sécurité et des analyses de risque détaillés
Dans le secteur industriel – en aéronautique, par exemple –, les protocoles de sécurité et les analyses de risque font partie du quotidien. Au Cirque du Soleil – où des artistes s’élancent ou sont propulsés dans les airs et où des systèmes d’automation complexes servent au contrôle d’imposants éléments scéniques –, l’analyse de risques et les protocoles de sécurité font tout autant partie de la réalité quotidienne.

Pour l’ensemble des numéros acrobatiques présentés dans les différents spectacles du Cirque du Soleil, des protocoles précis et des analyses détaillées de la gestion du risque de performance régissent les pratiques en vigueur. Rien n’est improvisé et chaque élément acrobatique est analysé et décortiqué, qu’il s’agisse de l’appareil sur lequel l’artiste doit évoluer ou de la performance qu’il doit exécuter.

Chaque numéro est décomposé en une série de mouvements individuels susceptibles de comporter des risques. Pour chacun de ces mouvements, on identifie :
  • le risque potentiel de manière précise
  • la source de ce risque
  • la ou les personnes qui sont exposées à ce risque
  • la probabilité d’occurrence de ce risque
  • son degré de sévérité
  • les mesures à prendre pour réduire le risque.

Cette grille d’analyse est méticuleusement et abondamment documentée. Dans le but constant de fournir un environnement de travail des plus sécuritaires, les grilles d’analyse de risques sont élaborées conjointement avec les concepteurs des appareils ainsi qu’avec les concepteurs de la performance acrobatique.

En plus des analyses de risques rattachées aux divers numéros acrobatiques, le Cirque du Soleil a aussi établi toute une gamme de protocoles de sécurité rigoureux et exhaustifs qui couvrent un grand nombre d’aspects additionnels liés à ses opérations. Les mesures d’urgence et de sauvetage, la certification et l’inspection des appareils acrobatiques et la gestion des risques de performance sont quelques-uns des nombreux processus régis par des protocoles. La portée des protocoles s’étend jusqu’aux conditions météorologiques ! Les conditions météo – le vent, la pluie, l’humidité, le froid – sont autant de facteurs de risque qu’il faut savoir évaluer dans le contexte d’une performance acrobatique extérieure, par exemple.

Faible incidence de blessures
La santé et la sécurité des artistes au Cirque du Soleil repose ainsi sur un ensemble de mesures préventives : des conditions d’entraînement optimales avec un personnel hautement qualifié apte à former adéquatement les artistes; la présence d’experts en toutes disciplines pour voir à leur bien-être physique et psychologique; la mise en place de protocoles et de processus de gestion de risques précis pour assurer la sécurité et la fiabilité des équipements et faire en sorte que les artistes puissent exécuter leur numéro en toute sécurité.

Il n’est donc pas étonnant qu’une étude épidémiologique exhaustive portant sur la nature des blessures au Cirque du Soleil menée entre 2002 et 2010 par des médecins-chercheurs affiliés à cinq universités au Canada et aux États-Unis a démontré que l’incidence des blessures graves au Cirque est nettement inférieure à celle retrouvée dans les sports (comme le football, le hockey, le soccer, le basketball et la gymnastique) de la National Collegiate Athletic Association aux États-Unis.

La mise en scène de l’exploit physique est un élément essentiel aux arts du cirque. Mais la sécurité des artistes doit prévaloir sur toute autre considération, quelle qu’elle soit.