Salle de presse

À propos du Cirque

À propos du Cirque

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Groupe Cirque du Soleil a complètement réinventé les arts du cirque et est devenu un chef de file mondial dans l’univers des spectacles sur scène. Établie à Montréal, l’organisation canadienne a été une source d’émerveillement pour plus de 190 millions de spectateurs grâce à des représentations à l’affiche dans près de 450 villes et 60 pays. Le Groupe Cirque du Soleil compte actuellement plus 4 000 employés, dont 1 400 artistes, provenant d’une cinquantaine de pays

Le Groupe Cirque du Soleil élabore du contenu pour un large éventail de projets audacieux. En plus de produire des spectacles de renommée internationale, l’organisation a élargi son approche créative pour y inclure une grande variété de formes de divertissement, notamment les productions multimédias, les expériences immersives, les parcs thématiques et les événements spéciaux. Au-delà de ses diverses créations, le Groupe Cirque du Soleil vise à exercer une influence positive sur les gens, les collectivités et la planète au moyen de ses outils les plus importants : la créativité et l’art.

Cirque du Soleil en bref

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte près de 4 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de plus d’une cinquantaine de pays différents.

Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve plus de 180 millions de spectateurs, dans plus de quatre cents villes dans plus d’une soixantaine de pays sur six continents. L’entreprise a établi son Siège social international à Montréal.

Pour plus d’information sur le Cirque du Soleil visitez www.cirquedusoleil.com.

La mission

La mission du Cirque du Soleil est d'invoquer l'imaginaire, provoquer les sens et évoquer l'émotion des gens autour du monde.

Création du Cirque du Soleil

Tout a commencé à Baie-Saint-Paul, une petite municipalité située près de la ville de Québec, au Canada, au début des années 80. Les membres d’une troupe de théâtre de rue fondée par Gilles Ste-Croix (Les Échassiers de Baie-Saint-Paul) déambulent sur des échasses, jonglent, dansent, crachent le feu et jouent de la musique. Ces jeunes amuseurs publics, dont Guy Laliberté (le fondateur du Cirque du Soleil), impressionnent déjà et intriguent les résidents de Baie-Saint-Paul.

La troupe fonde ensuite Le Club des talons hauts puis, en 1982, organise La Fête foraine de Baie-Saint-Paul, un événement culturel où des amuseurs publics de partout se donnent rendez-vous pour échanger et animer pendant quelques jours les rues de la petite municipalité. La Fête foraine est reprise en 1983 et en 1984. Le Club des talons hauts se fait remarquer. Guy Laliberté, Gilles Ste-Croix et leurs complices nourrissent dès lors un rêve fou : créer un cirque québécois et amener cette troupe à voyager autour du monde.

En 1984, le Québec célèbre le 450e anniversaire de la découverte du Canada par Jacques Cartier, et on cherche un spectacle pour faire rayonner les festivités dans toute la province. Guy Laliberté présente alors un projet de spectacle, nommé Cirque du Soleil, et réussit à convaincre les organisateurs. Le tout premier spectacle du Cirque parcourt donc le Québec. L’entreprise n’a jamais cessé ses activités depuis!

Statistiques générales

  • En 1984, 73 personnes travaillaient pour le Cirque du Soleil. L’entreprise compte maintenant près de 4 000 personnes dans le monde, dont 1 300 artistes.
  • Le Siège social international, établi à Montréal, compte à lui seul près de 1 500 employés.
  • On retrouve plus de 100 corps de métier au Cirque du Soleil.
  • Plus de 50 nationalités sont représentées au sein de l’entreprise et 25 langues différentes sont parlées parmi les employés et les artistes.
  • Plus de 180 millions de personnes ont vu un spectacle du Cirque du Soleil depuis 1984.
  • Près de 10 millions de personnes ont vu un spectacle du Cirque du Soleil en 2016.
  • Depuis 1992, le Cirque du Soleil ne reçoit plus aucune subvention gouvernementale ou privée pour ses opérations.

Les secteurs d’activités du Cirque du Soleil

En 2015, le Cirque du Soleil présentera près d’une vingtaine de productions distinctes simultanément. L’activité principale du Cirque du Soleil demeure la création de spectacles, présentés sous chapiteau, en aréna ou dans des théâtres fixes, pour lesquels près de deux cents concepteurs de partout dans le monde ont déjà mis leur talent à contribution depuis 1984. En 2014, dans le cadre d’une stratégie de diversification des contenus et des activités de divertissement live à l’échelle mondiale, le Cirque du Soleil a créé une dizaine de filiales d’affaires dont les principales sont :

45 DEGREES

L’équipe de 45 DEGREES met sa créativité au service des clients les plus exigeants en insufflant à des événements publics, privés, corporatifs ou projets spéciaux, chacun conçu sur mesure, le même esprit créatif qui animent chacun des spectacles du Cirque du Soleil.

Quelques-uns des événements imaginés par 45 DEGREES :

Cirque du Soleil Theatrical créera de nouvelles possibilités pour le Cirque du Soleil en matière de production théâtrale. Les futures créations, fondées sur une approche théâtrale traditionnelle, porteront certes la signature et le style emblématiques du Cirque du Soleil, mais offriront une expérience très distincte. Les productions de Cirque du Soleil Theatrical visent les marchés de Broadway, du West End et de la tournée mondiale.

Outbox

Outbox offre un outil performant de vente de billets dans une vingtaine de pays et en 10 langues, à l’aide d’un système exclusif de plan de sièges interactif, des plans de salles sur mesure ainsi qu’un processus de paiement complet sur une page. Outbox trouve des solutions sur mesure et novatrices pour aider ses clients à mieux vendre ses billets. Sa clientèle-type regroupe à la fois les plus grandes salles de spectacle du monde et les producteurs internationaux à la recherche de solutions adaptées et intégrées. Outbox facilite la gestion de centres d’appels, d’abonnements de saisons, de billets de groupe ou d’événements spéciaux.

4U2C

4U2C se spécialise dans la conception et la réalisation d’environnements visuels multimédia alliant vidéo, son, éclairage et effets spéciaux pour des projets tant sur scène que sur des surfaces de projection inusitées, avec ou sans écran.

Le siège social international

Le siège social international (SSI) du Cirque du Soleil, situé à Montréal, se veut l’unique laboratoire de création où convergent des créateurs de partout et de tous les horizons pour collaborer à des projets créatifs. En assumant ce rôle de catalyseur et de rassembleur, le Cirque du Soleil est en mesure de se renouveler continuellement.

Généralités

Le SSI est situé dans le quartier Saint-Michel de la ville de Montréal (parmi les cinq quartiers les plus défavorisés au Canada), sur le site de l’ancienne carrière Miron et du Centre de tri et d’élimination des déchets de Montréal. La construction du SSI s’inscrivait dans le cadre d’un programme majeur de développement urbain, celui du Complexe environnemental de Saint-Michel, à l’intérieur duquel le Cirque du Soleil incarne le pôle culturel.

LES DIFFÉRENTS ESPACES DU SSI - LE STUDIO DE CRÉATION

Depuis 1997, tous les spectacles du Cirque du Soleil sont créés au siège social international qu’on appelle aussi le Studio de création. Le Studio constitue un haut lieu voué à la création, à l’innovation et à la formation. Les espaces de cet édifice offrent une grande souplesse aux équipes de création et de production des différents projets.

La formation des artistes

Lorsqu’un artiste est engagé par le Cirque du Soleil, il doit venir au Studio du siège social international à Montréal pour une formation préparatoire de quelques semaines ou de quelques mois, avant de joindre un spectacle. La majorité des artistes suivent à Montréal une formation acrobatique et artistique.

Les artistes proviennent de milieux divers dont ceux de la gymnastique artistique et acrobatique, du tumbling, du trampoline, de l’acrosport, de la natation, du plongeon, de la danse, du chant, de la musique et bien sûr, des arts du cirque. Près d’une cinquantaine de nationalités sont représentées au sein des quelque 1 300 artistes.

Près de 100 formateurs provenant des quatre coins de la planète voient à la formation des artistes. Ces formateurs sont issus de milieux variés tels la danse, le jeu, le chant et l’acrobatie. Aux entraîneurs et formateurs s’ajoute une équipe interdisciplinaire de spécialistes hautement qualifiés qui est mise à la disposition de chaque artiste pour optimiser son état physique et psychologique. La présence de ces spécialistes favorise un environnement contrôlé et sécuritaire pour les artistes.

En plus d’une salle de conditionnement physique, des salles d’entraînement acrobatique et artistique sont aménagées au Studio pour les divers besoins de la formation des artistes

Trois salles d’entraînement acrobatique :

  • Studio A/B : une salle de 1 425m2, d’une hauteur de 23m. Cette salle est munie d’un trampoline technique à 18 mètres du sol qui permet l’accrochage de matériel acrobatique et technique en toute sécurité. Ce trampoline est composé de 38 km de câble métallique tressé;
  • Studio C : une salle de 720m2, d’une hauteur de 23m aussi, complémentaire à la salle précédente;
  • Studio E : une salle de 785m2 dans laquelle on retrouve une fosse remplie de 25 000 cubes de styromousse (au lieu du traditionnel filet), un trampoline et un tapis fast track.

Une salle d’entraînement artistique :

  • Studio D : un studio de danse de 361m2 qui se subdivise en quatre petites salles polyvalentes;

LES DIFFÉRENTS ESPACES DU SSI – LES ATELIERS

Les costumes et leurs accessoires pour l’un ou l’autre des spectacles du Cirque du Soleil sont créés à Montréal, dans les ateliers de fabrication du SSI. Des spécialistes en tout genre (maîtres chausseurs, chapeliers, spécialistes du textile, couturières, dentellières, menuisiers, etc.) travaillent minutieusement à la fabrication de tous les éléments nécessaires aux spectacles.

Inaugurée au début de l’année 2001, la portion du SSI appelée Les Ateliers abrite, en plus des espaces à bureaux, les ateliers de fabrication : un grand atelier de costumes comprenant des ateliers de chaussures, de chapeaux et de design textile, une salle de confection, des salles d’essayage ainsi qu’un atelier d’accessoires.

Environ 300 artisans travaillent dans les ateliers à réaliser quelques 16 000 éléments (chapeaux, chaussures, robes, maillots, etc.) pour les spectacles du Cirque du Soleil. Pour la seule confection des costumes, près de 50 kilomètres de tissus sont nécessaires annuellement et 80 % de ces tissus sont traités et teints sur place par l’équipe du design textile.

LES DIFFÉRENTS ESPACES DU SSI – LE MÂT

Pour combler ses besoins en espace administratif, le Cirque du Soleil a dû ajouter, en 2007, une troisième aile à son complexe du siège social international. Le Mât comprend huit étages qui abritent des espaces à bureaux et de détente au design original, propices à l’inspiration. L’édifice est également muni d’un collecteur d’eau de pluie qui amasse suffisamment d’eau pour rendre autonome une partie du complexe.

L’AMÉNAGEMENT PAYSAGER

L’aménagement paysager du SSI a été conçu de façon originale. En mouvance constante avec les saisons, l’apparence du potager et des divers jardins se transforment et évoluent, à l’image même de l’entreprise. En plus d’avoir planté arbustes, pommiers et rosiers, les jardiniers ont aménagé un jardin potager, à l’avant de l’édifice, comprenant notamment des légumes et des herbes. Les récoltes du potager servent bien sûr à la préparation des repas à la cafétéria; les surplus sont remis aux employés.

CENTRE D’HÉBERGEMENT POUR LES ARTISTES

Depuis l’été 2003, le complexe du SSI du Cirque du Soleil compte un centre d’hébergement pour loger les artistes qui sont de passage à Montréal durant leur formation acrobatique et artistique. Cet édifice a été conçu dans le cadre du développement du projet TOHU (ou la cité des arts du cirque) dont le Cirque du Soleil est un partenaire.

TOHU, LA CITÉ DES ARTS DU CIRQUE

TOHU, la cité des arts du cirque, est un organisme à but non lucratif ayant vu le jour en novembre 1999 à l’initiative d’En Piste (le rassemblement des professionnels, des entreprises et des institutions du secteur des arts du cirque au Québec), de l’École nationale de cirque de Montréal et du Cirque du Soleil.

La mission principale de TOHU vise à faire de Montréal une des capitales internationales des arts du cirque. Sa mission s'est progressivement élargie pour comprendre aussi un volet environnemental et communautaire : participer activement à la réhabilitation du 2e plus grand site d'enfouissement de déchets situé en milieu urbain en Amérique du Nord, et contribuer au développement du quartier Saint-Michel à Montréal, l'un des plus sensibles au Canada.

Quinze ans après la création de l’organisme, une véritable « cité des arts du cirque » a pris forme sur le pourtour du Complexe environnemental de Saint-Michel. TOHU est devenu un des plus grands carrefours de formation, de création, de production et de diffusion des arts du cirque au monde. TOHU s’impose tant par son infrastructure que par son rayonnement sur la scène internationale.

À propos du siège social international du Cirque du Soleil :

Architectes : Dan S. Hanganu (Le Studio),Éric Gauthier (Les Ateliers et Le Mât) 
Inauguration : Février 1997 (Le Studio), janvier 2001 (Les Ateliers), mai 2007 (Le Mât) 
Superficie totale de l’édifice : 36 600 mètres carrés
Superficie du terrain : 75 000 mètres carrés
Adresse : Le 8400, choisi pour rappeler l’année de création du Cirque du Soleil en 1984

L'Atelier de costumes

Les costumes des spectacles du Cirque du Soleil et leurs accessoires sont créés à l’Atelier de costumes du siège social international de l’entreprise, à Montréal, et tous sont fabriqués sur mesure. Cet atelier, unique en Amérique du Nord, emploie des spécialistes de la chaussure, du design textile, de la dentelle, de la perruque, de la coupe, de la confection et de la chapellerie. Environ 300 personnes y travaillent à temps plein.

Des concepteurs de renom

Pour la création de ses costumes, le Cirque du Soleil fait appel à des concepteurs de renom tant au Canada qu’à l’étranger. Les concepteurs qui ont signé les costumes des spectacles du Cirque du Soleil :

Renée April ZED
François Barbeau Dralion et Wintuk
Kym Barrett TOTEM
Stefano Canulli Viva ELVIS
Mérédith Caron CRISS ANGEL Believe et Amaluna
Zaldy Goco Michael Jackson THE IMMORTAL, Michael Jackson ONE et VOLTA
Philippe Guillotel The Beatles LOVE, IRIS, Kurios – Cabinet de curiosités et PARAMOUR
Alan Hranitelj Zarkana
Eiko Ishioka Varekai
James Lavoie JOYÀ
Dominique Lemieux FascinationSaltimbancoMystèreAlegríaQuidam, «O», La NoubaCorteo, ZAIA, Banana Shpeel et SeptiMo Dia
Thierry Mugler Zumanity
Michel Robidas DELIRIUM
Marie-Chantale Vaillancourt KÀ et KOOZA
Liz Vandal OVO


La recherche et le développement au service des concepteurs

La recherche et le développement occupent une grande place en matière de conception de costumes. Le Cirque du Soleil est constamment à l’affût de nouvelles matières ou de nouveaux produits susceptibles de nourrir l’imagination de ses concepteurs. Ces derniers travaillent avec des équipes de spécialistes chevronnés de l’Atelier (coupeurs, designers textiles, teinturiers, costumières, etc.) pour réaliser les concepts qu’ils ont imaginés pour leur spectacle.

La recherche et le développement comprennent plusieurs aspects :

  • Les spécialistes s’intéressent aux diverses technologies existantes et étudient les possibilités de les appliquer à la conception de costumes. Certaines matières, appelées matières de base, sont utilisées telles quelles alors que d’autres sont transformées soit pour donner de la texture à un costume, créer un effet spécial ou encore une illusion. Des matières utilisées en dentisterie, en plomberie, en aviation ou même dans les sports nautiques peuvent se retrouver dans les composantes de l’un ou l’autre des costumes.
  • Une veille technologique est effectuée pour certains types de produits (piles, adhésifs, lumières miniatures, etc.) afin de voir comment ces divers éléments peuvent être intégrés à un costume, en quoi cela affecterait le poids d’un costume ou son entretien, par exemple.

La fabrication des costumes

En 2016, l’Atelier de costumes a réalisé quelques 14 000 éléments de costumes (mailhots, chapeaux, perruques, robes, pantalons, chaussures, etc.) et utilisé près de 30 kilomètres de tissus provenant des quatre coins du monde. Quatre-vingt-douze pour cent des tissus sont traités et teints sur place par les artisans de l’équipe du design textile. Pour teindre les tissus, on emploie différentes techniques : la teinture en bain, la sérigraphie (procédé d’impression à travers un écran de soie, dérivé du pochoir), l’application directe (tissu peint à la main) et la sublimation (procédé par lequel une image passe de l’état solide à l’état gazeux pour être transférée sur le tissu).

Les chapeaux sont de tous les spectacles et sont partie intégrante des costumes. Tout comme ces derniers, ils sont fabriqués à l’Atelier et conçus sur mesure. Pour ce faire, un scanner portatif permet de prendre de manière très précise les mensurations de la tête de chaque artiste et les chapelières confectionnent les chapeaux grâce aux empreintes 3D obtenues à partir de ces données.

Le métier d'accessoiriste en est un de polyvalence. Au Cirque du Soleil, l'équipe d'accessoiristes doit savoir sculpter, souder, peindre, mouler, coudre, scier, avoir de bonnes notions de mécanique, d'électronique, de plomberie, faire preuve d'ingéniosité et surtout avoir une approche artistique dans tous les projets.

L’Atelier de costumes compte également une équipe dédiée à la fabrication de perruques. Ces artisans maîtrisent une des techniques de fabrication les plus longues et ardues nommée « ventilation ». Cette technique consiste à greffer les cheveux un à un sur une base, à l’aide d’un crochet,.

Les artisans de l’Atelier de chaussures fabriquent à la main des chaussures sur mesure pour tous les artistes. Les pièces de cuir sont teintes, taillées puis assemblées sur place. Il arrive aussi qu’on modifie des chaussures neuves de sport ou de danse afin de les adapter aux besoins spécifiques d’un costume. L’Atelier produira environ 1 200 paires de chaussures cette année.

Pour habiller les 1 300 artistes des spectacles en diffusion du Cirque du Soleil, et en comptant les doubles de costumes nécessaires pour chacun, on estime qu’environ 4 500 costumes se trouvent sur l’ensemble des sites de spectacles chaque soir. Les artisans de l’Atelier confectionnent avec beaucoup de minutie et d’attention les nombreux costumes à remplacer pour l’un ou l’autre des spectacles.

Quelques détails sous la loupe...

  • Le moleskin est le type de lycra le plus utilisé au Cirque du Soleil.
  • Parmi les matériaux les plus utilisés pour la fabrication des accessoires de costumes, on retrouve divers matériaux composites : le silicone, le latex, les plastiques, les cuirs, les mousses et l’uréthane.
  • Dans OVO, qui s’inspire du thème des insectes, les ailes de libellule sont suggérées par un pantalon de dentelle nervurée et le dard du moustique par un ‘mohawk’ de fines tiges rouges. Les dix criquets sont dotés de pattes amovibles, ce qui a pour effet de décupler leurs extrémités et donner l’impression qu’il y a une véritable invasion.
  • Chaque costume de bungee utilisé dans Mystère compte plus de 2 000 paillettes collées à la main, une par une!
  • La perruque la plus longue à fabriquer est celle de Diana dans KÀ. On doit compter plus de quatre semaines de travail pour la confection de cette perruque complexe. Elle nécessite l’implantation à la main de deux cônes sur le dessus et doit par la suite être ventilée au grand complet, cheveu par cheveu. Elle doit aussi être taillée minutieusement pour finalement être coiffée. Les artisans en confectionnent en moyenne quatre par année.
  • Pour le costume du Trickster dans KOOZA, les artisans ont créé l’effet d’une spirale continue dont la ligne est toujours la même, du chapeau aux chaussures en passant par le veston. La symétrie est ainsi parfaite, à l’image de certains de nos chapiteaux.
  • L’Homme de cristal, un personnage récurrent dans le spectacle TOTEM, représente la force vitale. Son costume éblouissant est entièrement recouvert de petits fragments de miroir et de cristaux pour donner  l’impression d’une boule d’énergie lorsqu’il descend du ciel dans un rayon de lumière blanche. Ce costume – une scintillante mosaïque en mouvement – compte quelque 4 000 miroirs de trois grandeurs différentes et 155 cristaux incorporés à un justaucorps de velours extensible.
  • Dans Zarkana, le corps de la chanteuse principale, qui incarne trois des quatre personnages de mutantes dans le spectacle, a été numérisé et moulé au complet avec le harnais qu’elle porte. Une scanographie du corps de l’artiste a permis de prendre 225 mesures différentes et de réduire les essayages de costumes.
  • Le personnage de la reine Prospéra du spectacle Amaluna est vêtue d’un ample manteau d’or composé de quatre rectangles sur lesquels sont imprimés en sublimation la photo du ciel tirée de la page couverture du livre GAÏA de Guy Laliberté : il s’agit d’un majestueux système nuageux capté à une distance de 350 km au-dessus de la surface de la Terre.
  • Le tissu ayant servi à la confection des imperméables portés par les personnages « Smooth Criminals » du spectacle Michael Jackson ONE a l’apparence de la soie. Il s’agit d’une étoffe fine importée de France faite pourtant de matières plastiques donnant au costume son fini lustré. Lorsque les acrobates font la roue, leurs manteaux semblent suspendus dans les airs, ce qui accentue l’élégance de leurs rotations.
  • Pour réaliser les habits de l'Homme-accordéon du spectacle KURIOS – Cabinet des curiosités, la costumière a dû passer une semaine à l'intérieur du costume pour le coudre!
  • Chaque costume en forme de fleur du peuple des Tawkami, dans le spectacle TORUK – Le premier envol, nécessite 400 mètres de tissu et 120 cannes à pêche.
  • Une des robes de la chanteuse dans LUZIA est dotée de 98 fleurs blanches, chacune programmée individuellement et équipée d’un petit moteur. En ouvrant ses pétales, la fleur dévoile son intérieur rouge, déclenchant ainsi sa métamorphose. Le poids de la robe frôle les 9 kg.
  • Pour PARAMOUR, 80% des costumes ont été confectionnés avec de la technique de sublimation, ce qui équivaut à environ une quantité de 915 mètres.

 

La grande odyssée

Création du Cirque du Soleil

Tout a commencé à Baie-Saint-Paul, une petite municipalité située près de la ville de Québec, au Canada, au début des années 80. Les membres d’une troupe de théâtre de rue fondée par Gilles Ste-Croix (Les Échassiers de Baie-Saint-Paul) déambulent sur des échasses, jonglent, dansent, crachent le feu et jouent de la musique. Ces jeunes amuseurs publics, dont Guy Laliberté (fondateur du Cirque du Soleil), impressionnent déjà et intriguent les résidents de Baie-Saint-Paul.

La troupe fonde ensuite Le Club des talons hauts puis, en 1982, organise La Fête foraine de Baie-Saint-Paul, un événement culturel où des amuseurs publics de partout se donnent rendez-vous pour échanger et animer pendant quelques jours les rues de la petite municipalité. La Fête foraine est reprise en 1983 et en 1984. Le Club des talons hauts se fait remarquer. Guy Laliberté, Gilles Ste-Croix et leurs complices nourrissent dès lors un rêve fou : créer un cirque québécois et amener cette troupe à voyager autour du monde.

En 1984, le Québec célèbre le 450e anniversaire de la découverte du Canada par Jacques Cartier, et on cherche un spectacle pour faire rayonner les festivités dans toute la province. Guy Laliberté présente alors un projet de spectacle, nommé Cirque du Soleil, et réussit à convaincre les organisateurs. Le tout premier spectacle du Cirque parcourt donc le Québec. L’entreprise n’a jamais cessé ses activités depuis!

1984 

Le Cirque du Soleil voit le jour, avec l’aide du gouvernement québécois, à l’occasion des célébrations du 450e anniversaire de l’arrivée de Jacques Cartier au Canada. La première production, Le Grand Tour, sera présentée d'abord dans la ville de Gaspé, puis dans dix autres villes de la province. Le premier chapiteau jaune et bleu compte 800 places.

1985 

Après avoir présenté Le Grand Tour à Montréal, Sherbrooke et Québec, le Cirque du Soleil quitte sa terre natale pour rendre visite, pour la première fois, à ses voisins de l’Ontario. Il se produit alors à Ottawa, Toronto et Niagara Falls et le spectacle s’appelle tout simplement Cirque du Soleil.

1986 

Avec la production La Magie continue, le Cirque du Soleil poursuit son périple canadien et présente quelques spectacles à Vancouver, dans le cadre du Children's Festival et de Expo 86, ainsi que dans sept autres villes canadiennes. Le chapiteau compte maintenant 1 500 places.

1987 

Après un passage triomphal dans cinq villes du Québec, Le Cirque réinventé est présenté dans le cadre du Los Angeles Art Festival, puis dans les villes de San Diego et Santa Monica. La réponse du public californien est extraordinaire et le succès est immédiat. La participation à ce festival constitue un jalon de l’histoire du Cirque du Soleilavec une première incursion en sol étranger et américain.

1988 

Après un passage triomphal dans cinq villes du Québec, Le Cirque réinventé est présenté dans le cadre du Los Angeles Art Festival, puis dans les villes de San Diego et Santa Monica. La réponse du public californien est extraordinaire et le succès est immédiat. La participation à ce festival constitue un jalon de l’histoire du Cirque du Soleil avec une première incursion en sol étranger et américain.

1990 

À Montréal on assiste, dans un nouveau chapiteau de 2 500 places, à la première mondiale d’une nouvelle production : Nouvelle Expérience. Avec ce spectacle, le Cirque du Soleil fracasse les records de vente de billets enregistrés au cours des années précédentes. Pendant ce temps, le Cirque fait une première incursion en Europe : Le Cirque réinventé sera présenté à Londres et à Paris.

1992 

Fascination, un amalgame des meilleurs numéros des spectacles précédents, permet au Cirque du Soleil de se faire connaître au Japon, où il visitera d’abord Tokyo, puis sept autres villes. Pendant cette même période, le Cirque du Soleil présente, conjointement avec le célèbre Cirque Knie (Suisse), un spectacle dans plus d’une soixantaine de villes en Suisse. Cette même année voit le Cirque du Soleil faire son entrée à Las Vegas avec Nouvelle Expérience présenté sous un chapiteau près de l’hôtel Mirage pendant un an. Le Cirque du Soleil ajoute de plus un monument à sa collection de spectacles : Saltimbanco, qui amorce à Montréal une longue tournée nord-américaine.

1993 

À la suite du succès remporté par la production Nouvelle Expérience à Las Vegas, le Cirque du Soleil s’y installe en permanence dans un nouveau théâtre, spécialement conçu pour lui, au nouvel hôtel Treasure Island. Un contrat de dix ans est signé avec Mirage Resorts pour y présenter Mystère, une production gigantesque à la mesure de la mecque du divertissement.

1994 

Fascination, un amalgame des meilleurs numéros des spectacles précédents, permet au Cirque du Soleil de se faire connaître au Japon, où il visitera d’abord Tokyo, puis sept autres villes. Pendant cette même période, le Cirque du Soleil présente, conjointement avec le célèbre Cirque Knie (Suisse), un spectacle dans plus d’une soixantaine de villes en Suisse. Cette même année voit le Cirque du Soleil faire son entrée à Las Vegas avec Nouvelle Expérience présenté sous un chapiteau près de l’hôtel Mirage pendant un an. Le Cirque du Soleil ajoute de plus un monument à sa collection de spectacles : Saltimbanco, qui amorce à Montréal une longue tournée nord-américaine.

1995 

Le Cirque du Soleil répond à une demande du gouvernement canadien et conçoit un spectacle pour les chefs d’États réunis à Halifax à l’occasion du G7. C’est aussi l’année où Saltimbanco ouvrira officiellement le marché européen. Le Cirque débarque d'abord à Amsterdam sous un superbe chapiteau blanc de 2 500 places, qui se déplacera ensuite vers les villes de Munich, Berlin, Düsseldorf et Vienne.

1996 

En avril à Montréal, on lance le spectacle Quidam qui part ensuite en tournée nord-américaine. Alegría effectue à son tour une tournée de quelques mois en sol japonais.

1997 

On inaugure à Montréal le siège social international, le Studio, l’unique centre de création et de production du Cirque du Soleil dans le monde.

1998 

En octobre, un deuxième spectacle fixe, «O», prend l'affiche dans un nouveau théâtre, au Bellagio, à Las Vegas. Il s’agit d’un spectacle aquatique sans précédent qui constituera un autre jalon important de l’histoire du Cirque du Soleil. Ce spectacle fera connaître le Cirque du Soleil internationalement. En décembre de cette même année, le Cirque du Soleil inaugure un autre spectacle fixe, La Nouba, cette fois sur le site du Walt Disney World Resort, près d’Orlando, en Floride.

1999 

En octobre, un deuxième spectacle fixe, «O», prend l'affiche dans un nouveau théâtre, au Bellagio, à Las Vegas. Il s’agit d’un spectacle aquatique sans précédent qui constituera un autre jalon important de l’histoire du Cirque du Soleil. Ce spectacle fera connaître le Cirque du Soleil internationalement. En décembre de cette même année, le Cirque du Soleil inaugure un autre spectacle fixe, La Nouba, cette fois sur le site du Walt Disney World Resort, près d’Orlando, en Floride.

2000 

De nombreux cinéphiles voient le Cirque du Soleil pour la première fois sur écran IMAX, car le film grand format intitulé Passages (Journey of Man), distribué par Sony Pictures Classics, prend l’affiche aux quatre coins du monde.

2001 

Le Cirque du Soleil poursuit sa croissance avec l’inauguration d’une annexe de plus de 15 000 m2, appelée Les Ateliers, à son Siège social international de Montréal.

2002 

En avril, un spectacle de tournée s’ajoute aux sept productions que le Cirque du Soleil présente simultanément. Varekai a été lancé à Montréal pour entreprendre, par la suite, une tournée en Amérique du Nord. Le Cirque du Soleil fait également sa première incursion au Mexique avec Alegría. Cirque du Soleil Images co-produit sa toute première télésérie, Cirque du Soleil sans filet, destinée aux marchés télévisuels canadien et américain.

2003 

On assiste au mois d’août à la naissance du dernier-né du Cirque du Soleil, Zumanity, un spectacle permanent pour adultes présenté au New York-New York Hotel & Casino à Las Vegas. Le tournage d’une nouvelle série télévisée, la toute première produite entièrement par Cirque du Soleil Images, est complété à la fin de l’été. Cette télésérie familiale unique en son genre, Solstrom, intègre des numéros acrobatiques dans une structure de comédie dramatique. Cette série se destine aux marchés télévisuels internationaux dont le Canada et les États-Unis.

2004

Le Cirque du Soleil célèbre ses 20 ans en 2004. Plusieurs événements marquent ce 20e anniversaire, dont le lancement d’un livre intitulé 20 ans sous le soleil qui retrace, étape par étape, le parcours inusité du Cirque du Soleil; et l’établissement d’un premier record Guinness du plus grand nombre d’échassiers (544) réunis au même endroit au même moment. Le Cirque du Soleil présente un nouveau spectacle fixe, KÀ, à l’automne, au MGM Grand à Las Vegas.

2005

L’année 2005 est marquée par le lancement, en première mondiale à Montréal, de Corteo, nouveau spectacle de tournée. En juillet, Montréal accueille les XIes championnats du monde de sports aquatiques FINA pour lesquels le Cirque du Soleil a conçu le spectacle de la cérémonie d’ouverture.

2006 

DELIRIUM, premier spectacle musical en aréna, prend l’affiche à Montréal en janvier et se dirige ensuite vers les États-Unis. Le Cirque du Soleil procède au lancement d’un cinquième spectacle permanent à Las Vegas : The Beatles LOVE, une création qui célèbre l’héritage musical des Beatles. Ce spectacle est présenté à partir de juin à l’hôtel The Mirage. Après avoir fait tourner ses spectacles en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Australie, le Cirque du Soleil souhaite maintenant se faire connaître en Amérique du Sud en présentant son spectacle Saltimbanco au Chili, en Argentine et au Brésil au cours de l’année 2006.

Le Cirque du Soleil a aussi conclu une entente d’exclusivité avec CKX, Inc., par l’entremise de sa filiale Elvis Presley Enterprises.

 

207 

KOOZA, un nouveau spectacle de tournée, est lancé à Montréal en avril. En février, le Cirque du Soleil présente une prestation au spectacle d’avant-match du 41e Super Bowl à Miami. En novembre, le Cirque du Soleil conçoit une production sur mesure pour le WaMu Theater at Madison Square Garden à New York. Wintuk a été présenté pour une période de 10 semaines au temps des Fêtes, pendant quatre ans, de 2007 à 2010. Le Cirque du Soleil lance également le livre de fiction/non fiction intitulé Réveiller la créativité, dans lequel le lecteur est invité à découvrir le pouvoir de la créativité et de l’imagination dans le but de l’appliquer à sa propre vie. Écrit par John Bacon d’après une idée originale de Lyn Heward, ce livre est distribué dans plusieurs pays. Après 14 ans de tournée devant plus de 9,5 millions de spectateurs, le spectacle Saltimbanco connaît une nouvelle vie en amorçant une tournée dans plus de 40 arénas du Canada et des Etats-Unis, en juillet.

 

2008 

Une année record pour le Cirque du Soleil puisque l’entreprise a lancé trois spectacles permanents au cours de l’année : ZAIA à l’hôtel The Venetian à Macao (Chine), ZED au Tokyo Disney Resort à Tokyo (Japon) et CRISS ANGEL Believe à l’hôtel Luxor à Las Vegas (Etats-Unis). Le Cirque du Soleil a également présenté un événement-spectacle au Colisée Pepsi à Québec dans le cadre des célébrations du 400e anniversaire de la ville. Istithmar World Capital, la société de capital privé et de placement de Dubaï World, ainsi que Nakheel, une société de Dubaï World ont investi dans le Cirque du Soleil et ont une participation d’un total de 20 pour cent dans les intérêts du Cirque.

 

2009 

Le Cirque du Soleil célèbre ses 25 ans en plus de présenter le 25e spectacle de son histoire. La parution d’un livre sur les costumes de ses spectacles et la sortie d’un album compilation de la musique des 25 dernières années commémorent, entre autres, cet anniversaire. OVO est lancé en première mondiale à Montréal en avril.

En septembre 2009, Guy Laliberté est devenu le premier explorateur privé canadien de l’espace. Sa mission avait pour but de sensibiliser l’humanité aux questions liées à l’eau sur la planète. Sous le thème L’eau pour tous, tous pour l’eau, cette première mission sociale et poétique dans l’espace visait à sensibiliser le public au moyen d’une approche artistique : une émission spéciale de 120 minutes diffusée sur le Web regroupant diverses prestations artistiques dans 14 villes sur cinq continents incluant la Station spatiale internationale.

2010 

Le Cirque du Soleil procède au lancement de trois nouveaux spectacles en 2010. Viva ELVIS, septième spectacle à Las Vegas, est lancé en février au ARIA Resort & Casino. Banana Shpeel est présenté du 19 novembre 2009 au 27 juin 2010 à Chicago et à New York. En avril, le spectacle TOTEM prend l’affiche à Montréal; il s’agit du premier spectacle conçu à la fois pour être présenté dans une configuration de chapiteau et d’aréna.

Le Cirque du Soleil se joint à deux forces créatives du milieu cinématographique James Cameron (Titanic, AVATAR) et Andrew Adamson (Shrek, Chronicles of Narnia) en vue de concevoir et de produire des expériences immersives en 3D pour le grand écran. Et Guy Laliberté a dorénavant son étoile sur le Walk of Fame à Los Angeles.

2011 

Le Cirque du Soleil prépare trois nouveaux spectacles : ZARKANA, conçu et mis en scène par le cinéaste et metteur en scène de renommée mondiale François Girard, débute le 9 juin au mythique Radio City Music Hall à New York. Conçu et mis en scène par le réalisateur et chorégraphe Philippe Decouflé, IRIS prend l’affiche exclusivement au Dolby Theatre, au Hollywood & Highland Center à compter du 21 juillet. Le spectacle Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour, conçu et mis en scène par Jamie King, débute sa tournée mondiale à Montréal le 2 octobre.

2012 

Le Cirque du Soleil lance à Montréal un nouveau spectacle de chapiteau, Amaluna. L’entreprise a également mis en place un nouveau service de création et de production dédié aux entreprises et aux artistes qui souhaitent faire appel au savoir-faire créatif du Cirque du Soleil pour la réalisation d’un projet. Dans ce cadre, le Cirque a collaboré avec la chanteuse pop Madonna, en offrant ses services de mise en scène à l’occasion de la prestation de la star lors du spectacle de la mi-temps du Super Bowl LVI. En décembre, le Cirque du Soleil et Bell Media ont créé une nouvelle coentreprise chargée de développer du contenu destiné aux plateformes de la télévision, du cinéma, du jeu ainsi qu’à d’autres plateformes numériques.

2013 

Le Cirque du Soleil lance un nouveau spectacle fixe à l’hôtel Mandalay Bay, à Las Vegas, Michael Jackson ONE, inspiré du chanteur pop Michael Jackson. Le spectacle Michael Jackson THE IMMORTAL s’est classé parmi les 10 tournées les plus lucratives de l’histoire du rock, une première pour une entité culturelle canadienne.

2014 

Le Cirque du Soleil célèbre son 30e anniversaire et lance en avril un nouveau spectacle de tournée à Montréal, Kurios – Cabinet de curiosités. En novembre, l’entreprise ouvre un spectacle en résidence sur la Riviera Maya, au Mexique, JOYÀ, dans un théâtre conçu expressément pour le spectacle. En décembre, dans le cadre de son 30eanniversaire, et pour la première fois de son histoire, le Cirque du Soleil a présenté en exclusivité à Montréal un concert de musique célébrant 30 ans de musique.

Dans le cadre d’une stratégie de diversification des contenus et des activités de divertissement live à l’échelle mondiale, le Cirque du Soleil a créé des filiales d’affaires dont 45 DEGREES, Cirque du Soleil Theatrical, 4U2C, Cirque du Soleil Média et Outbox.

2015 

Le Cirque du Soleil annonce une entente aux termes de laquelle TPG, société d’investissement privé mondiale, acquiert une participation majoritaire dans le Cirque afin de stimuler la croissance et d’ouvrir des marchés prometteurs au grand chapiteau emblématique bleu et jaune du Cirque.

L’histoire désormais internationale du Cirque du Soleil est celle d’une complicité étonnante entre les artistes et les spectateurs de partout dans le monde. Car au bout du compte, ce sont ces derniers qui entretiennent et alimentent le feu sacré du Cirque du Soleil.

Le 21 décembre, l’entreprise a lancé TORUK – Le premier envol, un spectacle destiné à une tournée mondiale en aréna et inspiré de l’univers du film AVATAR, créé par James Cameron.

2016 

Deux nouvelles créations ont vu le jour en avril: LUZIA, un spectacle de tournée sous chapiteau, lancé à Montréal et inspiré de la riche culture mexicaine; et PARAMOUR, une production spécialement conçue pour Broadway qui a pris l’affiche au Lyric Theatre, à New York.

2017 

Au mois de mars, un nouveau spectacle destiné aux arénas débutera une tournée sud-américaine. Ce spectacle intitulé Sep7imo Dia est inspiré par la musique d’un populaire groupe argentin, Soda Stereo. Le plus récent spectacle de tournée VOLTA, inspiré des sports d’action, lèvera son chapiteau dans le Vieux-Port de Montréal en avril.

L’histoire désormais internationale du Cirque du Soleil est celle d’une complicité étonnante entre les artistes et les spectateurs de partout dans le monde. Car au bout du compte, ce sont ces derniers qui entretiennent et alimentent le feu sacré du Cirque du Soleil.

Créateurs

Fondateur et Guide créatif
Guide artistique
Directeur de création
Scénographe et concepteur des accessoires
Directrice de création KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteur de la performance acrobatique
Chorégraphe
Auteur et metteur en scène Varekai, Zumanity - Metteur en scène et auteur du concept original The Beatles LOVE
Directeur musical
Concepteur de l'équipement et des gréements acrobatiques
Chorégraphe
Scénographe IRIS - Concepteur du théâtre et scénographe The Beatles LOVE
Concepteur sonore
Concepteur des accessoires et des éléments scéniques Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour - Concepteur des marionnettes , The Beatles LOVE - Concepteur des marionnettes - chiens et oiseaux Wintuk
Chorégraphes
Conceptrice des maquillages
Directrice de création Amaluna, The Beatles LOVE, Viva ELVIS, LUZIA - Scénographe et co-conceptrice des accessoires Banana Shpeel - Scénographe, conceptrice des accessoires et de l'aspect visuel des marionnettes Wintuk
Concepteur des costumes KURIOS – Cabinet des curiosités
Directeur musical
Concepteur des éclairages
Auteur et Metteur en scène
Compositeur et directeur musical
Compositeurs et directeurs musicaux Amaluna, Les chemins invisibles, KURIOS – Cabinet des curiosités, TORUK - Le premier envol, TOTEM
Dramaturge
Metteure en scène associée
Chorégraphe Acrobatique
Scénographe et concepteur des accessoires TORUK - Le premier envol
Chorégraphe
Directrice de création adjointe
Chorégraphe
Auteur et Metteur en scène
Chorégraphe
Conception et metteur en scène
Compositeur
Concepteur des éclairages
Auteure, metteure en scène et chorégraphe
Chorégraphe acrobatique LUZIA - Chorégraphe acrobatique Amaluna, Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour
Concepteur des éclairages
Concepteur des éclairages
Scénographe et concepteur des accessoires LUZIA
Conceptrice des maquillages
Metteur en scène
Concepteur de costumes - Concepteur des costumes et de l’aspect visuel des marionnettes Wintuk
Concepteur du son
Concepteur sonore
Auteur et metteur en scène
Concepteur de l’équipement et des gréements acrobatiques
Conceptrice des costumes LUZIA
Scénographe et concepteur des accessoires
Directeur de création - Metteur en scène
Concepteur sonore
Illustrateur
Concepteur des projections
Concepteur du jeu d'acteur - Teatro Sunil
Concepteur d'images
Concepteur sonore KURIOS – Cabinet des curiosités, TORUK - Le premier envol, LUZIA
Co-conceptrice des accessoires
Chef de la direction, contenu créatif IRIS
Compositeur
Concepteur sonore KURIOS – Cabinet des curiosités
Conceptrice des éclairages
Parolier
Conceptrice des maquillages
Chorégraphe
Directeur musical Michael Jackson ONE - Designer musical Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour
Conceptrice des costumes et des maquillages TORUK - Le premier envol
Guide des personnages
Fondateur et Guide créatif
Chorégraphe
Compositrice et directrice musicale
Scénographe Viva ELVIS, Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour - Concepteur du théâtre et scénographe
Conceptrice des costumes
Scénographe
Concepteur des numéros clownesques
Concepteur des accessoires
Chorégraphe
Concepteur des éclairages
Concepteur de la performance acrobatique LUZIA
Auteur et metteur en scène
Dramaturge
Compositeur et directeur musical KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteur des marionnettes
Compositeur et arrangeur
Conceptrice des costumes
Metteur en scène original et auteur
Concepteur des performances acrobatiques KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteur des accessoires
Metteur en scène
Conceptrice de la performance acrobatique
Chorégraphe KURIOS – Cabinet des curiosités
Chorégraphe acrobatique LUZIA - Chorégraphe acrobatique Amaluna, Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour
Compositeur et directeur musical LUZIA
Concepteur des costumes
Concepteur du son
Chorégraphe KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteur du contenu vidéo et interactif
Compositrice et directrice musicale
Directeur de création
Concepteur des costumes
Concepteur des costumes
Compositeur et directeur musical
Metteure en scène adjointe
Analyste dramaturgique - Teatro Sunil
Conceptrice des costumes
Conceptrice des costumes
Concepteur de la performance acrobatique KURIOS – Cabinet des curiosités, TORUK - Le premier envol
Concepteur de l’équipement et des gréements acrobatiques
Chorégraphe
Auteur et metteur en scène Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour - Idéateur et metteur en scène Michael Jackson ONE
Chorégraphe
Chorégraphe - Chorégraphe acrobatique Amaluna, Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour
Directeur de création KURIOS – Cabinet des curiosités, TORUK - Le premier envol
Chorégraphe TOTEM - Chorégraphe acrobatique ZAIA
Concepteur des projections
Dramaturge LUZIA - Concepteur des costumes et de l’aspect visuel des marionnettes Wintuk
Chorégraphe
Concepteur des éclairages
Compositeur et directeur musical KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteur des éclairages Corteo, KOOZA, Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour, KURIOS – Cabinet des curiosités, LUZIA - Concepteur des éclairages additionnels et de la reprogrammation Viva ELVIS
Conceptrice des maquillages LUZIA
Concepteur des éclairages
Concepteur des marionnettes LUZIA - Concepteur des costumes et de l’aspect visuel des marionnettes Wintuk
Auteur et metteur en scène KURIOS – Cabinet des curiosités
Auteurs du spectacle, metteurs en scène et réalisateurs multimédia Michael Jackson ONE, TORUK - Le premier envol
Concepteur des projections
Directrice de création associée
Compositeur et directeur musical
Auteur et metteur en scène
Concepteur des numéros comiques
Chorégraphe
Concepteur des éclairages TORUK - Le premier envol
Paroles et musique complémentaires Zumanity
Conceptrice des accessoires
Concepteur des éclairages
Chorégraphe acrobatique KURIOS – Cabinet des curiosités - Chorégraphe
Concepteur des éclairages
Concepteur des numéros clownesques
Chorégraphe
Metteure en scène
Chorégraphe acrobatique LUZIA
Conceptrice de la performance acrobatique
Auteur et metteur en scène
Directeur musical
Scénographe et concepteur des accessoires et du théâtre
Concepteur de l’équipement et des gréements acrobatiques
Concepteur des projections LUZIA
Chorégraphe
Concepteur des numéros clownesques
Chorégraphe
Chorégraphe
Chorégraphe
Conceptrice des Projections
Compositeur et directeur musical
Concepteur des marionnettes TORUK - Le premier envol
Fondateur et Guide créatif
Concepteur de l’équipement acrobatique et des gréements
Directeur de création
Auteur et metteur en scène
Concepteur de l’équipement et des gréements acrobatiques
Compositeur et directeur musical
Concepteur des costumes et créateur
Chorégraphe
Auteur et metteur en scène
Chorégraphe KURIOS – Cabinet des curiosités
Corégraphe Zumanity
Concepteur de la performance acrobatique CRISS ANGEL Believe, KOOZA, Varekai - Concepteur d'acrobaties aériennes et entraîneur en chef – Création
Chorégraphe acrobatique
Directeur de création
Concepteur du jeu d'acteur - Teatro Sunil
Directeur de création
Chorégraphe
Chorégraphe
Concepteur de la performance acrobatique KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteurs de la performance acrobatique
Scénographe
Directrice de création
Concepteur des projections
Concepteur de l’équipement acrobatique et des gréements KURIOS – Cabinet des curiosités, LUZIA
Auteur et metteur en scène
Conceptrice des maquillages KURIOS – Cabinet des curiosités
Compositeur, directeur musical et arrangeur
Directeur musical et arrangeur
Scénographe et concepteur des accessoires Michael Jackson ONE - Scénographe ZED
Concepteur sonore
Chorégraphe
Chorégraphe
Concepteur des projections Zumanity - Scénographe ZED
Concepteur des projections Zumanity - Scénographe ZED
Concepteur sonore
Directrice de création
Fondateur et Guide créatif
Conceptrice des costumes
Chorégraphe
Conceptrice des maquillages
Directeur de création TORUK - Le premier envol
Concepteur des éclairages
Chorégraphe Michael Jackson ONE
Concepteurs des projections IRIS
Concepteur des projections Zumanity
Scénographe
Concepteur des projections
Chorégraphes
Directeur de création
Scénographe , Varekai, Zumanity, KOOZA - Scénographe et concepteur des accessoires , KURIOS – Cabinet des curiosités
Chorégraphes TORUK - Le premier envol
Chorégraphe
Concepteur des images et des projections
Concepteur des numéros clownesques et Consultant jeu
Concepteur invité - Dramaturge
Chorégraphes
Concepteur de performances acrobatiques
Concepteur de projections vidéo
Chorégraphe