Volta

La liberté, l’ultime réalisation

VOLTA est un voyage de découverte captivant. L’objectif est la découverte de soi et le dévoilement de vos pouvoirs personnels. Inspiré en partie par l’esprit d’aventure qui anime les adeptes de sports de rue, le spectacle enchaîne les prouesses acrobatiques dans un monde visuellement saisissant, propulsé par une musique mélodique aussi prenante qu’enveloppante. 

VOLTA est une histoire de transformation. Elle évoque l’importance de rester fidèle à soi-même, de réaliser son plein potentiel, et de croire à son propre pouvoir comme moyen d’y parvenir. La liberté absolue va de pair avec l’acceptation de soi et la libération des jugements des autres.

WAZ est un participant à un jeu télévisé qui a perdu le contact avec lui-même. Il a honte de qui il est à cause de sa différence. Il participe au jeu télévisé en cherchant la gloire, pensant qu’elle lui offrira l’amour et l’acceptation des autres. Il réalise plutôt autre chose. Rechercher la gloire n’est pas la solution. Si la gloire n’offre pas la liberté et l’acceptation, alors quelle est la solution? WAZ reconnectera-t-il avec sa vraie nature et défendra-t-il ce qui le rend si unique? Réalisera-t-il que sa différence est ce qui le rend extraordinaire?

En tournée au États-Unis Plus d'info

Numéros

LE JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW – Saut à la corde (et autres tours)

LE JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW – Saut à la corde (et autres tours)

WAZ se produit au JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW. Il est là pour impressionner les juges, pour éblouir le public et pour remporter le prix ultime, la popularité. Après que les sauteurs à la corde ont déployé leurs talents, WAZ démontre sa virtuosité avec un spectaculaire numéro de danse. Dans ce numéro, la corde à sauter prend une tout autre dimension avec un niveau de difficulté très élevé. Les artistes exécutent des séquences à une corde et « Double Dutch » (deux cordes tournant dans des directions opposées). Avec une touche hip-hop et urbaine, les acrobates culbutent, virevoltent et sautillent sur les mains en position renversée, tout en évitant les cordes. Lorsque le numéro se termine dans une séquence époustouflante réalisée à plein régime, les deux cordes tournent si vite qu’elles deviennent floues.
Marche synchronisée, patins à roulettes et main à main sur monocycle

Marche synchronisée, patins à roulettes et main à main sur monocycle

Un groupe de GRIS errent dans la ville; englués dans leur routine insignifiante, leurs regards sont braqués sur leurs téléphones cellulaires. Accompagnée d’autres ESPRITS LIBRES, ELA apparaît en patins à roulettes et ils rencontrent WAZ encore ébranlé après son expérience au concours d’artistes. ELA est le lien qui unit WAZ au monde réel; elle apporte une éclatante touche de couleur dans son univers sombre. Intriguée et amusée, elle s’approche de lui pour toucher délicatement ses plumes bleues, mais il recule. Les GRIS exécutent une chorégraphie de groupe saisissante, changent de direction en bloc, les yeux rivés sur leurs téléphones devenus des espèces de boussoles ne menant nulle part. Ils sont tous pareils : repliés sur eux-mêmes, pris dans leur train-train quotidien. ELA s’immisce par jeu dans la performance, suivie par deux partenaires des ESPRITS LIBRES qui présentent un audacieux duo main à main sur monocycle.
ANGE GARDIEN DANS LA VILLE – Lampe acrobatique

ANGE GARDIEN DANS LA VILLE – Lampe acrobatique

WAZ sort des objets précieux de son coffre aux trésors, prenant plaisir à reconstruire son passé oublié depuis si longtemps. Dans un moment d’introspection, il se souvient du jeune WAZ qui s’envole en décrivant de grands arcs de cercle. Suspendu par les mains ou les pieds, il se balance et tournoie avec grâce tout en dirigeant la lumière sur le chemin à parcourir.
Parkour

Parkour

Dans ce clin d’œil, la discipline du parkour ou l’art du déplacement (« free running »), les artistes exécutent une série de sauts et de manœuvres dans une chorégraphie fluide et poétique, s’élançant depuis des structures autoportantes placées stratégiquement sur la scène, jusqu’au pont, en passant par les trois bras hydrauliques. Synchronisme, musicalité, complicité et individualité sont les thèmes de ce numéro.
RÊVERIE – Duo BMX flatland et ballet

RÊVERIE – Duo BMX flatland et ballet

À l’intérieur de son Cube, WAZ met en marche un vidéoprojecteur et visionne des films en 8 mm de son enfance. Il revit des moments heureux, roulant sur sa petite bicyclette rouge et jouant avec sa mère dans la cour. Un champion mondial du vélo flatland présente un numéro saisissant et se livre à un pas de deux avec une danseuse classique pendant que WAZ contemple le spectacle. Les deux artistes, issus de deux disciplines que l’on croirait aux antipodes à première vue, se répondent en exécutant une chorégraphie synchronisée envoûtante.
INTERVENTION – Anneaux/Bungee

INTERVENTION – Anneaux/Bungee

Dans toute leur splendeur, les ESPRITS LIBRES débarquent pour encourager WAZ à poursuivre sa quête. Il est remué par des sensations qu’il n’a pas ressenties depuis sa tendre enfance. Suspendus au pont, huit gymnastes de haut niveau se tenant à des anneaux suisses tournoient et se balancent en formant de grands arcs dans une célébration électrisante du départ de WAZ du jeu télévisé. Ils multiplient les prouesses lorsque deux artistes suspendues à des bungees tombent soudainement des airs et interagissent en alternance avec les gymnastes en dessous.
DÉPART DE LA VILLE – Échelles acrobatiques

DÉPART DE LA VILLE – Échelles acrobatiques

WAZ se balade dans la ville. Cherchant une solution à sa situation fâcheuse, il se retrouve dans une ruelle où il croise des GRIS qui, tout comme lui, ont soif d’authenticité. Deux échelles acrobatiques fixées à la bordure de la scène sur des points de pivot symbolisent la fuite de WAZ du monde factice et superficiel de M. WOW. Des artistes grimpent dans les échelles, tournoient et exécutent des figures, dans des mouvements synchronisés et en alternance. À certains moments, les échelles tournoient majestueusement au-dessus des spectateurs.
JUNGLE URBAINE – Cerceaux chinois

JUNGLE URBAINE – Cerceaux chinois

Après avoir rencontré les GRIS, WAZ continue son chemin et croise d’autres compagnons ESPRITS LIBRES. WAZ poursuit sa quête… Dans une atmosphère urbaine électrisante, cinq artistes sautent dans des cerceaux, tantôt les pieds devant, tantôt à reculons, tantôt pliés en deux. Leur performance est rehaussée d’une touche hip-hop et de mouvements de break dance.
MIRAGE – Suspension capillaire

MIRAGE – Suspension capillaire

Suspendue par les cheveux, une artiste d’un charme envoûtant lévite doucement au-dessus d’un coussin, effleurant à peine le sol. Ce mystérieux personnage émergeant des ESPRITS LIBRES aux mouvements fluides et ondulants s’élève soudain dans les airs, oscille comme un pendule et tournoie comme une toupie, épatant la galerie par son pouvoir hypnotique.
Main à main sur unicycle

Main à main sur unicycle

Un percussionniste exécute un vibrant solo de tambour. Quatre autres percussionnistes suspendus au-dessus de la scène prennent la relève et battent la cadence à l’unisson. Sous le regard des ESPRITS LIBRES, deux artistes exécutent un numéro de main à main sur un unicycle. Soudain, 24 cordes tombent simultanément sur le sol. Tout en tournant sur la scène rotative, les artistes utilisent les cordes pour évoquer la structure d’une tente tout en spirales.
CATHARSIS – Danse contemporaine

CATHARSIS – Danse contemporaine

Le vrai WAZ émerge. WAZ a compris que la différence qui auparavant lui faisait honte est justement la chose qui le rend si unique. Il accepte la personne qu’il est, sa vraie identité. Il est maintenant prêt à rompre ses chaînes lorsque sa bouleversante danse est terminée. La danse de WAZ est la manifestation physique de sa libération. Commençant par de simples mouvements de bras tout en retenue, sa danse croît petit à petit en intensité, jusqu’à ce que l’émotion éclate dans de spectaculaires grands jetés. La chorégraphie révèle non pas un danseur, mais un homme libre, exprimant l’humanité, la vulnérabilité et le courage du personnage.
MOMENTUM – BMX

MOMENTUM – BMX

WAZ est désormais maître de sa vie et a été accueilli dans cette communauté d’amoureux de la vie que sont les ESPRITS LIBRES. Dans un esprit de fête contagieux, les ESPRITS LIBRES en mettent plein la vue et s’éclatent. Pour l’impressionnant numéro de BMX final, un roulodrome (skatepark) est aménagé sur la scène sous les yeux des spectateurs. Les cyclistes prennent l’espace d’assaut pour livrer une performance d’acrobaties sur roues à couper le souffle. Les cyclistes montent sur les structures et dévalent les rampes pour exécuter des figures aériennes, s’entrecroisant dans les airs tout en faisant tournoyer leur vélo, le tout dans un esprit de fraternité.

Personnages

WAZ

WAZ

Du jeune garçon rempli de rêves qu’il était, WAZ a depuis plongé dans la morosité du monde impersonnel des GRIS. Dans sa recherche d’amour et d’acceptation des autres, WAZ participe au JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW pour connaître la consécration suprême. Sa quête est remise en question lorsque la partie de lui-même qui le rendait si unique et qu’il tentait de cacher est révélée au monde. Ce n’est qu’en trouvant sur son chemin les ESPRITS LIBRES et en revoyant ses souvenirs d’enfance qu’il renouera avec sa véritable identité et qu’il trouvera le courage de montrer sa vraie nature à la face du monde.
MR. WOW ET LES JUGES

MR. WOW ET LES JUGES

Ils représentent le jugement collectif porté par la société. M. WOW, qui détient cependant le pouvoir exécutif et agit à titre de juge suprême, dispose d’un veto absolu qui déterminera la réussite ou l’échec des participants.
LES GRIS

LES GRIS

Les GRIS sont Monsieur et Madame Tout-le-monde, des citadins qui sont devenus amorphes au fil du temps. Les GRIS sont déconnectés de leur identité profonde. Perdus dans le brouillard de leurs espoirs illusoires, ils ne se rendent pas compte que le bonheur est à l’intérieur de nous. Ils vivent les yeux rivés en permanence sur leurs téléphones cellulaires et leurs écrans. Souvent coupés les uns des autres, ils s’accommodent de la petite routine du train-train quotidien. Les GRIS vont au JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW pour courir la chance de goûter à la célébrité instantanée. Mais ils ne réalisent pas que c’est du pareil au même : dans les deux cas, ils se noient dans les fausses promesses.
LES ESPRITS LIBRES

LES ESPRITS LIBRES

Les ESPRITS LIBRES ont trouvé leur place dans le monde. Autrefois des GRIS, ils se sont affranchis de la routine quotidienne. Ils voient au-delà de l’apparence des gens et ils incarnent la digne acceptation de l’autre. Ils ne sont pas soumis aux règles ni aux attentes. Ce n’est pas parce qu’ils ne respectent rien. C’est parce qu’ils sont des êtres libres guidés par la liberté. Ils aspirent à vivre dans un monde où les murs et les frontières n’existent pas. Ils sont bienveillants et sont des amoureux de la vie qui se préoccupent vraiment du sort de leurs semblables. Ils parcourent le monde en accumulant les expériences, qu’ils partagent avec d’autres. Ils sont authentiques et cherchent constamment à réaliser leur plein potentiel, tout en aidant les autres à en faire de même. Les ESPRITS LIBRES et les GRIS sont les deux côtés d’une même médaille. Pour un ESPRIT LIBRE, la différence est une force.
ELA

ELA

ELA est l’ESPRIT LIBRE par excellence. Elle voit le potentiel inexploité chez les autres et fait tout en son pouvoir pour les sortir de leur inertie. Elle arrive au bon moment pour les GRIS qui cherchent un sens à leur vie et pour aider WAZ à entreprendre sa quête.

Costumes

LES COSTUMES – L’ÉTOFFE DE VOLTA

Les étonnants costumes de VOLTA s’inspirent des thèmes de l’aliénation et de la réalisation de soi. Certains s’inspirent de l’approche DIY (Do It Yourself, ou Fais-le toi-même) qui caractérise le style de vie des « ESPRITS LIBRES ». 

Fabriquées à la main, ces élégantes créations ont été conçues par Zaldy Goco, reconnu pour les costumes qu’il a réalisés pour Lady Gaga, Michael Jackson, Britney Spears, Gwen Stefani et pour l’émission de téléréalité RuPaul’s Drag Race.

 

WOW– Dans son costume d’émission de télévision, M. WOW incarne la célébrité suprême : il est paré d’or massif de bout en bout. Sa carapace extérieure rigide est faite d’écailles de dragon dorées. Sa carapace évoque par ailleurs la superficialité que l’on associe parfois à la culture de la célébrité. 

Empathie pour le citoyen anonyme – Dans l’univers de VOLTA, les GRIS représentent le citoyen ordinaire. Réalisés dans toutes les nuances de gris, les textures, les imprimés et les motifs en patchwork sur leurs costumes reflètent l’austérité du paysage et se fondent au décor. Les différentes composantes de leurs costumes sont retenues ensemble à l’aide de ceintures de la tête aux pieds. Certains GRIS sont sur le point de devenir des ESPRITS LIBRES; lorsqu’ils enlèvent leurs manteaux, les dos de leurs chemises sont ornés de motifs colorés qui expriment leur individualité.

Le jugement de la société  – Les costumes des JUGES sont aussi démesurés que l’importance qu’ils se donnent. Vêtus d’or métallique et de noir, les JUGES symbolisent le jugement anonyme et hypocrite que nous impose la société. Les scintillants métallisés donnent à leurs costumes flamboyants néobaroques un lustre qui vient accentuer leur vanité.

L’approche DIY – Les ESPRITS LIBRES sont des êtres à l’esprit ouvert, passionnés de voyage amoureux de la vie. Ils n’hésiteront pas un instant à sortir des sentiers battus par simple goût de l’aventure. Ils ont fixé à leurs costumes des objets précieux collectionnés au gré de leurs voyages dans différentes parties du monde. Leurs costumes riches et complexes évoquent les techniques artisanales DIY telles que le macramé et le crochet.

 

Gros plans sur certains costumes

  • Le manteau d’or que porte M. WOW dans son rôle d’animateur du JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW, est un costume ultra-clinquant qui convient parfaitement à un producteur exécutif et à un juge suprême qui se doit d’être au centre de l’attention.
  • La coiffe distinctive de WAZ contient environ 1 500 plumes bleues.
  • Les artisans de l’atelier de costumes au siège social international du Cirque du Soleil à Montréal ont produit quelque 1 200 éléments de costumes pour VOLTA.
  • Les concepts de maquillages des ESPRITS LIBRES sont inspirés de vives couleurs hindoues telles que les oranges et les bleus des mers du Sud. Les couleurs peintes sur leurs corps sont appliquées à l’aide d’éponges trouées et, dans le cas des artistes du numéro d’anneaux, à l’aide de différentes techniques d’éclaboussure de peinture.
  • La veste aux rayons laser que porte WAZ lorsqu’il anime son jeu télévisé est équipé de 168 lasers, contient 90 mètres de fils électriques et peut émettre des rayons laser en 115 différentes configurations.
  • La coiffe distinctive de WAZ contient environ 1 500 plumes bleues.
  • Les artisans de l’atelier de costumes au siège social international du Cirque du Soleil à Montréal ont produit quelque 1 200 éléments de costumes pour VOLTA.
  • Les textures dorées et luisantes des costumes des ÉLITES ont été créées à l’aide de transferts de tissus métallisées découpés au laser.
  • Les concepts de maquillages des ESPRITS LIBRES sont inspirés de vives couleurs hindoues telles que les oranges et les bleus des mers du Sud. Les couleurs peintes sur leurs corps sont appliquées à l’aide d’éponges trouées et, dans le cas des artistes du numéro d’anneaux, à l’aide de différentes techniques d’éclaboussure de peinture.

Scénographie, accessoires et éclairages

SCÉNOGRAPHIE, ACCESSOIRES ET ÉCLAIRAGES – UN MONDE DE LUMIÈRE

La scène de VOLTA a une vie qui lui est propre. D’une carrière de quartz froide et stérile, elle se transforme en une cathédrale de lumière en un clin d’œil.

Le roc, la lumière et la dimension humaine – Le paysage, une carrière de granit, donne l’impression au spectateur qu’il a été taillé dans un rocher gigantesque. C’est un environnement artificiel à géométrie variable qui s’adapte constamment au récit. La lumière émanant de l’arrière-scène, du plancher de scène et du Cube de WAZ donne un souffle au décor. Lorsque les personnages de VOLTA envahissent cet environnement granitique et froid à première vue, le décor s’illumine et prend vie.

L’anneau extérieur bordant la scène circulaire est un plateau rotatif muni de lampes servant à éclairer la performance. L’anneau sert à créer de l’énergie cinétique sur scène ainsi qu’à déplacer artistes et accessoires. Des bras hydrauliques émergent du plancher de scène pour occuper l’espace au-dessus de la scène. Plus haut, un pont reliant deux des quatre mâts du chapiteau, servant aussi de deuxième scène, peut se déplacer de haut en bas pour guider le regard des spectateurs. Tout cet appareillage mécanique est conçu pour mettre en valeur le récit qui se déroule sur scène.

Le Cube, une boîte magique où le passé et le présent convergent – Le Cube, le refuge où WAZ conserve précieusement ses souvenirs d’enfance, représente la dualité du personnage principal. D’un poids de 5 900 kg, ce dispositif mécanique polyvalent est l’un des éléments visuels emblématiques du monde de VOLTA. Le Cube peut pivoter et bouger vers l’arrière et l’avant de la scène. Deux de ses panneaux amovibles servent à transmettre du contenu vidéo.

Mais au-delà de la dimension mécanique, le Cube constitue un élément pivot dans la trame narrative de VOLTA. Décor de théâtre en soi, il est le refuge où WAZ se remémore son enfance loin des regards.

 À l’intérieur, WAZ sort un à un de son coffre ses précieux souvenirs d’enfance. Le Cube devient une sorte de machine à voyager dans le temps lorsque WAZ visionne des vidéos de famille où le bonheur est palpable; les deux panneaux à diodes électroluminescentes (DEL) qui se déploient de part et d’autre du Cube servent à transmettre du contenu vidéo de qualité cinématographique – des images empreintes d’émotion. Le passé et le présent se confondent dans ce monde miniature où de grandes choses surviennent.

UN ROULODROME GRANDEUR NATURE AMÉNAGÉ SUR SCÈNE EN TEMPS RÉEL – En raison des contraintes d’espace sous le chapiteau, et comme la scène de VOLTA est exceptionnellement profonde, les six énormes rampes de taille croissante servant à l’impressionnant numéro de BMX s’imbriquent les unes dans les autres telles des poupées russes lorsqu’elles sont entreposées. Faites d’épaisses plaques de polycarbonate ultrarésistant (le même matériau qui sert à la fabrication de verre pare-balles), les rampes sont complètement transparentes afin de ne pas obstruer la vue des spectateurs assis dans les premières rangées. Ces derniers ont l’impression que les artistes, roulant à une vitesse de plus de 30 km/h, foncent droit sur eux. Le choix d’un matériau solide et résistant s’imposait, car lorsqu’il atterrit sur la rampe, l’artiste génère une force de 12 g, équivalente à douze fois son poids!

Gros plans sur le décor et les accessoires

  • Le public a une vue de la scène à 240 degrés.
  • Le pont qui se déplace de haut en bas sur la scène pèse 2 268 kg.
  • Le papier peint sur le mur arrière du Cube de WAZ est perforé de petits trous pour permettre l’aération des deux panneaux à DEL.
  • Le rouge symbolise l’enfance de WAZ. Tous ses objets chéris – le coffre, le sablier, la bicyclette et la lampe – sont rouges.
  • Les composantes électriques du Cube, soit le moteur rotatif et les panneaux à DEL, fonctionnent à l’aide d’un circuit électrique de 200 ampères – l’équivalent d’une habitation moyenne.

Musique

LA MUSIQUE DE VOLTA – UNE CASCADE DE PAYSAGES SONORES SAISISSANTS

L’univers de VOLTA est soutenu par une série de paysages sonores, à la fois épiques, poétiques et atmosphériques. La vaste palette musicale promène le spectateur de sonorités de pop synthé ponctuées par des lignes mélodiques puissantes, en passant par des accents de shoegazing et des nappes orchestrales et symphoniques, le tout agrémenté de moments où les cordes et les cuivres sont à l’honneur.

La musique hautement cinématographique du compositeur Anthony Gonzalez (M83) évoque toute une gamme d’émotions et d’ambiances qui grandissent, s’étalent et se retirent majestueusement comme la marée, le tout parfaitement synchronisé avec la performance acrobatique sur scène. Un outil narratif à part entière, la musique rehausse le rythme du récit et donne voix aux différents mondes de VOLTA – les GRIS, les ÉLITES et les ESPRITS LIBRES.

Contenu vidéo

CONTENU VIDÉO – FAIRE REJAILLIR LA LUMIÈRE INTÉRIEURE

VOLTA est un univers lumineux rempli de dispositifs d’éclairage à diodes électroluminescentes (DEL). Le Cube de WAZ est muni de deux panneaux constitués de tuiles DEL de 4 mm servant à transmettre du contenu vidéo de haute qualité. La scène est bordée de DEL et d’une série de lampadaires amovibles servant à focaliser l’attention du public sur la performance.

 

La palette de couleurs – Le contenu vidéo est divisé en quatre sections : les souvenirs de WAZ, filmés de manière cinématographique dans des teintes chaudes; le monde superficiel du JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW, généré par ordinateur, à l’aspect glacé et épuré; le monde ordonné de la ville avec ses motifs en forme de quadrillage; et le monde des ESPRITS LIBRES avec ses couleurs naturelles et ocrées. Une approche photo-réaliste vient assurer la cohésion de l’ensemble.

Une rêverie nostalgique – Les courtes « vidéos de famille » présentées sur les deux panneaux à DEL de part et d’autre du Cube plongent le spectateur dans le passé de WAZ et évoquent la vie simple et heureuse du personnage principal dans sa campagne natale. Pour donner l’impression au spectateur de percer l’intimité de WAZ et créer une ambiance chaleureuse et intemporelle, les films ont été tournés dans un format vertical à l’aide d’équipements d’époque. On a jumelé une caméra numérique Alexa XT ultramoderne à des lentilles allemandes Zeiss de l’époque des années soixante, similaires à celles utilisées par le légendaire réalisateur Stanley Kubrick, pour créer les textures chaleureuses et l’esthétique cinématographique. Lorsque la lumière traverse ces lentilles, elle crée une signature distincte qui donne ce look vintage classique.

 

Gros plan sur le contenu vidéo

Entièrement interactif, le système de contrôle vidéo peut être actionné par le son de la voix ou par un simple coup de batterie.

Thèmes et inspirations

Les sports de rue et l’esprit d’aventure – Pour créer VOLTA, les créateurs se sont inspirés de l’esprit d’aventure qui anime les adeptes de sports de rue et d’acrobaties. Qu’ils roulent à vélo, qu’ils s’élancent de toit en toit ou qu’ils exécutent des sauts à double corde, ces adeptes de sports urbains bousculent les conventions et cherchent constamment à se dépasser.

L’authenticité comme antidote à la superficialité – VOLTA explore les thèmes de la célébration des différences et des qualités uniques propres à chacun dans un monde où la technologie isole souvent les gens les uns des autres plutôt que de les libérer. VOLTA, qui a pour sous-thème l’apparition de la téléréalité et la culture de la célébrité, nous enseigne que le chemin de la gloire n’est pas nécessairement celui qui nous mène vers la liberté.

Le JEU TÉLÉVISÉ DE M. WOW – C’est le meilleur jeu qui soit. Grâce à lui, vous pouvez passer d’un moins que rien à une véritable étoile. M. WOW, le juge en chef, a le pouvoir de vous porter aux nues ou de vous détruire. Personne ne sait quelle sera sa décision.

Concepteurs

Auteur et Metteur en scène
Directeur de création KURIOS – Cabinet des curiosités, TORUK - Le premier envol
Concepteur de l’équipement et des gréements acrobatiques
Compositeur et directeur musical KURIOS – Cabinet des curiosités
Scénographe
Chorégraphe
Concepteur des costumes
Concepteur des éclairages Corteo, KOOZA, Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour, KURIOS – Cabinet des curiosités, LUZIA - Concepteur des éclairages additionnels et de la reprogrammation Viva ELVIS
Concepteur sonore KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteur du contenu vidéo et interactif
Conceptrice des accessoires
Concepteur des performances acrobatiques KURIOS – Cabinet des curiosités
Concepteur de la performance acrobatique LUZIA
Guide des personnages