Fermer
 
 

Salle de presse

 

Matériel de presse

Le Cirque du Soleil met des pochettes de presse à la disposition des représentants des médias.

Cirque du Soleil

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte près de 4 000 employés, dont 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve au-delà près de 150 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes d’une quarantaine de pays répartis sur six continents.

 
 
 

Biographie

Danny Elfman

Compositeur

Danny Elfman est un musicien reconnu notamment pour ses compositions dans les domaines du cinéma et de la télévision. Il a récolté de nombreux honneurs dont un prix Grammy, trois nominations aux Golden Globe et quatre nominations aux Oscars. En 1998, il a été deux fois finaliste à l’Oscar de la meilleure musique pour les films Men in Black de Barry Sonnenfeld et Good Will Hunting de Gus Van Sant. La musique du film à succès Big Fish de Tim Burton ainsi que du film biographique Milk de Gus Van Sant lui ont valu ses deux autres nominations aux Oscars. Il a obtenu sa plus récente nomination aux Golden Globe pour la musique du long métrage Alice in Wonderland de Tim Burton.

Fidèle complice de ce maître du fantastique, Danny Elfman a composé la musique de 13 longs métrages de Tim Burton dont Batman, Beetlejuice, Edward Scissorhands et The Nightmare Before Christmas. Sa musique est associée à une soixantaine d’autres films aussi variés que Spider-Man, Dolores Claiborne, Black Beauty, Dead Presidents, To Die For, A Simple Plan, Sommersby, Mission: Impossible, Family Man, Wanted, Dick Tracy, Midnight Run et Chicago.

Danny Elfman a remporté un prix Emmy pour le thème musical de la télésérie à succès Desperate Housewifes et a été finaliste à ce même prix pour le thème musical principal de la série The Simpsons, la télésérie ayant eu la plus longue durée de diffusion de tous les temps à une heure de grande écoute.

À l’âge de 18 ans, l’autodidacte Danny Elfman a suivi son frère Richard à Paris pour y vivre sa première expérience musicale et scénique au sein de la troupe de théâtre musical d’avant-garde Le Grand Magic Circus dans sa tournée européenne. Il passera ensuite une année à sillonner l’Afrique de l’ouest où il découvrira différents styles de musique qui exerceront une influence sur son œuvre future.
De retour chez lui, Danny passera sept ans au sein de sa propre troupe de théâtre et signera sa première musique de film, celle du premier long métrage de son frère, Forbidden Zone. Peu après, il fondera le groupe rock Oingo Boingo qui a enregistré des disques et s’est produit en tournée de 1978 à 1995. C’est en 1985 qu’il signera sa première musique orchestrale pour le film Pee Wee’s Big Adventure, de Tim Burton.

Son fort penchant pour la musique de film se manifeste au moment où, encore enfant, il entend les compositions de Bernard Herrmann pour le film The Day the Earth Stood Still. Nino Rota et Erich Wolfgang Korngold figurent également parmi ses influences dans ce domaine. En musique classique, les compositeurs Prokofiev, Stravinski et Tchaïkovski constituent des sources d’inspiration. Ces dernières années, Danny Elfman a aussi fait des incursions dans l’univers de la musique classique, signant notamment la Serenada Schizophrana pour l’American Composers Orchestra ainsi que le ballet Rabbit and Rogue de Twyla Tharp pour l’American Ballet Theater.

IRIS marque la première collaboration de Danny Elfman avec le Cirque du Soleil. « Même si ce spectacle est ancré dans l’univers du cinéma, j’ai œuvré dans le monde de la comédie musicale pendant huit ans, dit-il. Mes racines sont dans la rue où je faisais du théâtre, de la musique et de la performance, y compris comme cracheur de feu et acrobate. IRIS me permet de boucler la boucle, en quelque sorte. »

« Pour IRIS, j’ai adopté une démarche principalement orchestrale pour préserver le lien avec l’inspiration du cinéma, poursuit-il. J’ai combiné de petits et de grands ensembles tout au long du spectacle. Mon but a été d’évoquer plusieurs aspects de la musique de film, bien que parfois de façon surréaliste. »

Danny Elfman est né à Los Angeles, en Californie.